Académie Française : des noms de métiers vont (enfin) être féminisés Académie Française : des noms de métiers vont (enfin) être féminisés

News

Académie Française : des noms de métiers vont (enfin) être féminisés

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 20 Février 2019

Dans les prochains jours, les Immortels reconnaîtront officiellement l’utilisation du féminin pour les noms de métiers. Il était temps !

Députée, doctoresse, autrice…. L’Académie Française reconnaitra officiellement le féminin pour les noms de métiers. Une révolution que les académiciens ont mis des décennies à appliquer. Pourtant, les noms de métiers féminins tels qu’avocate, postière, ou pharmacienne se sont imposés dans le dictionnaire il y a déjà quelques années. En 2014, l’Académie avouait qu’elle "rejetait un esprit de système qui tend à imposer, parfois contre le vœu des intéressées, des formes telles que professeureauteureingénieureprocureure, etc., pour ne rien dire de chercheure, qui sont contraires aux règles ordinaires de dérivation et constituent de véritables barbarismes."

Une misogynie extrême 
Comme le rappelle nos confrères de l’Express, la France a un gros retard dans la féminisation des noms de métiers. Contrairement au Québec ou en Belgique qui l’ont reconnu dans les années 1970, il existe une profonde misogynie au sein des Immortels. L'historien Pierre Gaxotte avait affirmé en 1980 : "si on élisait une femme, on finirait par élire un nègre". Gloups. Il fut le seul à s'exprimer aussi crûment, mais ses autres collègues, y compris des intellectuels renommés comme Claude Lévi-Strauss ou Georges Dumézil étaient aussi hostiles à l'entrée des femmes à l'Académie.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires