À Paris, la fin du bon vieux ticket de métro a sonné À Paris, la fin du bon vieux ticket de métro a sonné

News

À Paris, la fin du bon vieux ticket de métro a sonné

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Jeudi 12 Juillet 2018

Certains l’ont connu violet, d’autres vert ou même jaune… Le ticket de métro était presque devenu un accessoire pour les Parisiens. Et pourtant, le mardi 10 juillet 2018, l’Ile-de-France Mobilités a annoncé sa prochaine suppression au profit de deux nouveaux titres de transports plus avantageux.

On ne verra bientôt plus le petit rectangle dans les rues de Paris, qui finissait bien trop souvent sur les trottoirs, ou dans les égouts… Le ticket de métro se fait dépasser non seulement par la technologie, mais aussi par l’écologie. Sa disparition sera progressive à partir de 2019, comme l’a annoncé l’Ile de France Mobilités le mardi 10 juillet. Pour le remplacer, deux nouveaux pass pour voyager dans les transports publics seront mis en place :

#1 Le Navigo Liberté+ :

Disponible à partir d’octobre 2019 (une phase de test est prévue dès le début du mois d’avril 2019), ce titre de transport concerne les usagers quasi quotidiens des transports en commun. Sa seule différence avec le pass Navigo classique, c’est que son montant s’adapte tous les mois à la fréquence des déplacements. Après l’avoir badgé une première fois, il vous permettra de prendre autant de métros, bus, trams et RER que nécessaire pendant 1h30, et ça pour le prix d’un seul ticket : "La seule limite, c’est lorsqu’on atteint en une journée l’équivalent du forfait-jour, soit 17,80 euros", précise l’Ile de France Mobilités.

Le Navigo Easy :

Disponible à partir d’avril 2019, ce titre de transport conviendra le mieux aux voyageurs occasionnels. Elle présente deux points communs avec la carte de transports londoniens Oyster : c’est une carte anonyme vendue au prix de 2€ (hors trajet), qui est rechargeable sur des bornes en gare. Elle n’a pas de limite de durée de validité, et elle  permet de faire une correspondance du métro vers le RER ou d’un bus vers le métro au prix d’un seul ticket.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus