A la maison, les hommes sont deux fois plus stressants que les enfants A la maison, les hommes sont deux fois plus stressants que les enfants

News

Les hommes sont une source de stress deux fois plus importante que les enfants par Laura Carreno-Müller

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Lundi 23 Avril 2018

Avoir un enfant, c'est beaucoup de joie, d'amour... Et de stress. Mais selon un sondage américain, avoir un mari est deux fois plus stressant. Explications.

Entre les hommes et les enfants, qui est le plus stressant ? D’après un sondage de l’émission de TV américaine "Today", mené auprès de 7 000 mamans, près de la moitié des participantes (46%) estiment que ce sont leurs compagnons. Et ils seraient même une source de stress deux fois plus importante que leurs progénitures. "Un homme de 35 ans qui se comporte comme s’il en avait 7 est beaucoup plus stressant, parce qu’il devrait être plus avisé", a déclaré l’une d’entre elles. Si le côté "grand gamin" peut être attrayant, pour certaines, on se doute bien qu’il peut aussi avoir des inconvénients sur le long-terme. 

La charge mentale des mères (au foyer ou non) serait l’une des principales causes de ce stress élevé. "J’ai l’impression que je suis en charge de tout. Je travaille autant que mon mari et pourtant, c’est moi qui gère tout", a balancé une participante. "Je suis épuisée physiquement et émotionnellement quand mon époux rentre. Il est une deuxième charge à lui tout seul", a dénoncé une autre, au cours du sondage. Penser à tout, être sous pression en solo et entendre son mec demander si on a "besoin d’aide" alors qu’on est sur le point d’imploser : les symptômes typiques de la charge mentale. Et on ne parlera pas du stress subi par les mères célibataires.
Rappelez-vous : en mai 2017, une BD de l’illustratrice Emma dénonçait pour la première la charge mentale. Le ras-le-bol général des femmes qui doivent tout gérer à la maison. 


Toujours en 2017, un rapport de l'INSEE révélait également que "les femmes passent en moyenne 1 heure 34 minutes quotidiennement à s'occuper des enfants (contre 43 minutes pour les hommes) et consacrent 3 heures 13 minutes aux tâches ménagères (contre 1 heure 12 minutes pour les hommes)". Entre la vaisselle, le linge, les poubelles, le repas, ajoutez à ça un ou plusieurs enfants à élever et vous avez la recette parfaite d’un burn-out, qui est deux fois plus fréquent chez les femmes que chez les hommes, d'ailleurs, selon le cabinet Technologia. On se demande bien pourquoi. Et qui dit burn-out, dit irritabilité et, forcément, disputes. Alors, messieurs, quand on vous dit qu’il faut nous aider à la maison, ce n’est pas pour vous embêter. On ne veut juste pas vous arracher la tête.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus