Monoparentalité : 7 parents célibataires sur 10 ont abandonné leur vie sentimentale Monoparentalité : 7 parents célibataires sur 10 ont abandonné leur vie sentimentale

News

7 parents célibataires sur 10 ont abandonné leur vie sentimentale par Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 23 Août 2018

Un sondage réalisé par Kantar TNS publiée le mercredi 22 août met en lumière la charge des parents célibataires et leur difficulté à conjuguer parentalité et loisir personnel. On fait le point.

À la demande du site de rencontres Meetic et Yoopies (moteur de recherche pour trouver des baby-sitters), Kantar TNS a réalisé un sondage sur les pratiques amoureuses et les divertissements des parents célibataires. Les résultats sont éloquents. L’étude, menée auprès de 705 célibataires français (de 18 à 65 ans) et parents d’enfants de moins de 12 ans, montre que sept parents célibataires sur dix estiment ne pas avoir le temps de s’occuper de leur vie sentimentale. Côté divertissement, la conclusion n’est pas mieux, puisqu’ils sont 31% à ne jamais s’autoriser de sortie, 32,5% à ne sortir qu’une fois par mois et seulement 17,6% à s’autoriser des sorties toutes les deux semaines.

Si la garde des enfants est l’un des obstacles qui expliquent ces chiffres, la précarité des familles monoparentales est majoritairement responsable. Surtout celles tenues par des femmes, ce qui est le cas dans 85% des cas en France. Lors d’un divorce, la garde de l’enfant est confiée à la mère dans 77 % des cas et dans 84 % des cas après une séparation. L’Insee précise qu’elles occupent le plus souvent des postes à temps partiel ou peu qualifiés. Pour elle, le coût de la vie est difficile. En 2013, un rapport intitulé "Femmes et précarité" rédigé par le Conseil économique, social et environnemental (CESE), alertait sur la situation des femmes seules : "Sur les 8,6 millions de Français vivant sous le seuil de pauvreté, 4,7 millions sont des femmes, soit près de 55 %".

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus