5 choses à retenir de l’allocution d’Emmanuel Macron 5 choses à retenir de l’allocution d’Emmanuel Macron

News

5 choses à retenir de l’allocution d’Emmanuel Macron par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 11 Décembre 2018

Après trois semaines de mobilisations et d’agitations, le Président de la République, Emmanuel Macron, s’est enfin décidé à prendre la parole. Résultat : des annonces plutôt fortes, et toujours pas de retour de l’ISF. Débrief de cette allocution télévisée suivie par près de 21 millions de Français.

Déjà trois semaines que la France est sous pression. Et que les gilets jaunes sont à cran. Une agitation sociale qui a poussé Emmanuel Macron à prendre la parole à la télévision ce lundi 10 décembre. Une allocution pré-enregistrée, diffusée sur toutes les chaînes, qui lui a permis de faire son mea culpa et d’annoncer quelques mesures liées à "l'état d'urgence économique et social" du pays. Et si d’autres annonces sont prévues dans les jours à venir, certaines nécessitent déjà d'être éclairées.

Hausse du SMIC

C’est une mesure qui aurait dû se mettre en place sur les trois prochaines années mais Emmanuel Macron en a décidé autrement. Dès le 1er janvier 2019, le salaire minimum devrait augmenter de 100€ par mois "sans qu'il n’en coûte rien pour les employeurs". Un plan fort, que n’a pas vraiment détaillé le chef de l’Etat, mais qui, selon l’Elysée, contacté par franceinfo, comprendra les hausses déjà prévues de la prime d’activité (30 euros en avril 2019, 20 euros en octobre 2020 et 20 euros en octobre 2021). Simple version accélérée des projets du gouvernement donc.

Défiscalisation des heures supplémentaires

La majorité avait déjà prévu d’exempter de cotisations sociales et patronales les heures supplémentaires en 2019. Là encore, le gouvernement a été obligé de passer la seconde. Et d’aller plus loin. En 2019, les heures sup' seront totalement défiscalisées sans que cela n’impacte (trop) les entreprises. On imagine donc que l’Etat s’apprête à mettre la main au porte-monnaie. Voilà qui devrait plaire à ceux qui voudraient arrondir leurs fins de mois, mais qui s’annonce déjà être un chantier colossal à mettre en place.

Annulation de la hausse de la CSG pour certains retraités

Parmi les laissés pour compte mis en avant par les gilets jaunes, beaucoup sont retraités. Il paraissait donc évident que le Président de la République prenne une mesure forte en leur faveur. C’est chose faite. Emmanuel Macron a annoncé le lundi 10 décembre l’annulation de l’augmentation de la CSG (Contribution Sociale Généralisée) pour quelques retraités. Une mesure qui avait pourtant été mise en avant au début du quinquennat pour financer la baisse des cotisations sociales. Si pour le moment, seuls les retraités qui touchent moins de 1 200€ par mois en sont exemptés, dès 2019, ce socle sera élargi à ceux qui gagnent moins de 2 000€ par mois.

Incitation au versement d'une prime de fin d'année dans les entreprises

Cette allocution télévisée a aussi été marquée par une annonce largement décriée : celle de l’incitation au versement d’une prime de fin d’année défiscalisée dans les entreprises. Emmanuel Macron a demandé aux entreprises de faire un geste en faveur de leurs employés en cette fin d’année 2018. Mais aujourd’hui, cette mesure fait plus figure de coup de communication que de réel engagement de la part du gouvernement puisqu’elle reste au bon vouloir des entreprises. Pas sûr qu’elles soient nombreuses à vouloir la verser…

Pas de retour de l’ISF

C’est certainement la mesure qui fait le plus grincer les dents les contestataires. Pourtant, Emmanuel Macron a été très clair : il ne reviendra pas sur sa décision. Et ne rétablira pas de sitôt l’impôt sur la fortune. Voilà qui est plutôt clair.

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires