121 planètes géantes susceptibles d’accueillir des lunes habitables 121 planètes géantes susceptibles d’accueillir des lunes habitables

News

121 planètes géantes susceptibles d’accueillir des lunes habitables ont été découvertes par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Une équipe de chercheurs américains et australiens vient de découvrir 121 planètes géantes qui pourraient toutes posséder une ou plusieurs lunes. Des "exolunes" susceptibles d’engendrer de la vie extraterrestre. E.T es-tu là ?

Depuis le lancement du télescope Kepler en 2009, les astronautes ont réussi à identifier des milliers d’exoplanètes, c’est-à-dire des planètes gravitant autour d’étoiles en dehors de notre système solaire. Mais jusqu’à présent, aucune "exolune" n’avait encore été découverte.
C'est peut-être chose faite ! Le 30 mai 2018, des chercheurs de l’université de Californie Riverside et du Queensland en Australie ont annoncé avoir découvert 121 planètes gazeuses, orbitant dans les zones habitables de leur étoile, et qui pourraient potentiellement posséder une ou plusieurs lunes. Lunes qui sont elles-mêmes de sérieuses pistes dans la recherche de vie extraterrestre, car elles pourraient bénéficier d’un environnement favorable au bon développement de la vie. Des conditions qui sont d'ailleurs peut-être meilleures que sur la Terre. On ne sait pas vous, mais nous, on va suivre le dossier de près.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus