1 Français sur 4 dépasse son découvert autorisé chaque mois 1 Français sur 4 dépasse son découvert autorisé chaque mois

News

Argent : 1 Français sur 4 dépasse son découvert autorisé chaque mois par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 9 Juillet 2018

D’après une étude publiée le 8 juillet par RTL, 24% des Français dépasseraient leur découvert autorisé par leur banque chaque mois, et plus de la moitié d’entre eux au moins une fois par an.

Les fins de mois ne sont pas faciles pour tout le monde et ce n’est une surprise pour personne. Une étude orchestrée par Panoramabanques.com et dévoilée par RTL le 8 juillet 2018 prouve qu’un Français sur quatre dépasse son découvert autorisé chaque mois. 20% des Français dépasseraient le plafond autorisé une fois par trimestre, et 60% au moins une fois dans l’année. A ce sujet, 66% des sondés souhaiteraient d’ailleurs disposer d’une autorisation de découvert plus importante, même s’ils ne le sont jamais.
Toujours selon l’étude, les femmes seraient plus concernées que les hommes : 28% d’entre elles sont à découvert une fois par mois alors qu’ils ne sont que 21% chez la gente masculine. Cependant il n’existe pas de lien clair établi avec le niveau de revenu. Quand 27% des personnes qui gagnent moins de 1500 euros par mois sont dans le rouge, 13% de ceux qui touchent plus de 3 000 euros le sont aussi.

Et être à découvert a un coût non négligeable pour le consommateur. En effet, on chiffre à 60€ en moyenne par an les frais liés au dépassement de plafond. Des honoraires qui rapportent 6,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour les banques et que le ministre de l’économie Bruno Le Maire souhaite baisser. "Je pense qu'il est indispensable pour tous les Français modestes que nous parvenions à un vrai plafonnement des frais bancaires", a-t-il déclaré lors des Rencontres Economiques d’Aix-en-Provence. "Personne ne [doit être] en difficulté parce qu'il est obligé de payer des frais bancaires insupportables et trop lourds". Une mesure qui permettrait aux plus modestes de ne plus s’endetter à cause de leurs dettes…

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus