beckham home

13 épreuves à passer lorsque vos amis ont un bébé

13 épreuves à passer lorsque vos amis ont un bébé

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 14 Mars 2012

Chaque mercredi, retrouvez l'une des listes emblématiques du magazine sur Glamour.com.

1- Tout à coup, l’avenir se met à vous faire la gueule. Notamment lorsque, au détour d’une phrase, il vous confie que "un enfant, enfin dans mon cas, ça t’oblige à voir les choses en adulte". Et qu’elle vous confirme que "tu verras, tu feras moins le malin lorsque ça te tombera dessus".

2- Pour le moment, vous êtes surtout obligé de trouver, tout au fond de vous, les ressources qui vous feront pousser des "ooooh" et des "aaah" d’admiration devant les quinze photos reproduisant à l’identique leur petite chose chauve –â??avec, parfois, un chapeau différent.

3- Elle est tout à fait capable de suivre une conversation cinq minutes. Après, son regard glisse pour atterrir sur le bébé qui dort dans sa poussette, et son cerveau se met à flotter, ailleurs…

4- Pas d’erreurâ??: c’est bien votre vieux pote, celui qui a vomi sur le videur du Bataclan lors du premier concert parisien de Nirvana, qui est en train de changer sous vos yeux la couche de son gamin sur la banquette du caféâ??!

5- Vu que leurs rares soirées libres se convertissent en dîner en amoureux, vous n’avez plus droit qu’au thé le dimanche après-midi, avec le gosse qui danse à poil devant vous et le regard béat de ses parents.

6- Vous appelez vers 7 heures du soir, elle lui donne son bain et s’apprête à le faire dîner. Vous appelez vers 9 heures, il court après l’enfant pour l’emmener dans sa chambre et lui lire une histoire. Vous appelez à 11heures, ils s’endorment sur le combiné parce que, bon, "tu comprends, on a été réveillés à 6â??hâ??30, ce matin".

7- Il existe une loi non écrite selon laquelle les amis sans enfant offrent des cadeaux chersâ??: Baby Gap au minimum, mais les chemisettes Bonpoint sont i-dé-ales.

8- Ils trouvent ça drôle, cette petite tache de vomi sur votre chemise APC.

9- Pire qu’un couple d’amis à enfantâ??: deux couples d’amis à enfant. Vous checkez longuement vos ongles lorsque, au resto, ces quatre-là s’emballent au sujet de leur vie de parents dignes ("Elle est bien ta crècheâ???", "Ohâ??! Il mange de toutâ??!").

10- Parfois, vous avez juste envie de les secouer pour leur rappeler qu’il y a à peine un an, leurs virées du samedi soir se prolongeaient jusqu’à dimanche midi, et l’ordinaire de leur prises de tête consistait à se demander si Yoda était crédible avec un sabre laser au poing. Surtout là, en ce moment, alors qu’elle fait l’apologie de la bouffe bio et que lui fait le point sur leur recherche de maison de campagne.

11- Ce week-end, il est célibataire. Il vous appelle, convaincu que vous croulez sous les plans fêtes. Puis transforme votre soirée en 100mètres haiesâ??: de bars en rendez-vous au resto, de clubs en fêtes d’appart’, il faut tout faire, c’est speed, mais c’est comme çaâ??: quand l’occasion (rare) se présente, votre ami est très pressé de s’amuser.

12- Ils sont tellement fiers de leur marmot que lorsque vous les appelez, ils le laissent décrocher le téléphone, vous obligeant à dialoguer une longue minute avec lui ("Le quoiâ??? La commentâ??? C’est génial çaâ??!").

13- Et puis, une nuit, vous les retrouvez à une fête. Il a son T-shirt fétiche (avec l’imprimé University of Wichita) et danse sur le dernier Britney. Elle a ressorti son petit jean et ses talons et distribue des mojitos. Vous reprenez espoirâ??: avoir un enfant et continuer à assurer, ce serait donc possibleâ??? L’avenir se remet à vous sourire.

Philippe Nassif

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus