Portable au lit

Dormir avec son portable...

Je dors avec mon téléphone allumé, je risque quoi ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Pour toutes celles qui sont du genre à prendre leur iPhone pour un doudou, on a voulu savoir si les ondes téléphoniques étaient nocives la nuit, comme on l'entend souvent. Verdict.

C'est mauvais pour la santé ?  Non, du moment que le téléphone portable est en veille, c'est à dire en marche mais inactif, et qu'il n'est pas en contact direct avec la tête pendant toute la nuit, chose à priori assez rare (si on évite de le mettre sous l'oreiller). On considère en effet que les ondes émises par les téléphones portables sont potentiellement dangereuses - et peuvent être éventuellement la cause de tumeurs - si l'on y est exposée plus de 3 ou 4 heures par jour, lorsque l'appareil est en état d'activité intense, c'est à dire lorsque l'on est en communication et que l'on a une mauvaise réception. Car moins le portable affiche de réseau, plus il travaille pour en retrouver... "La nuit, en tout et pour tout, un téléphone portable allumé ne doit émettre qu'à peine quelques minutes. En réalité, c'est presque comme s'il était éteint", explique Bernard Veyret, chercheur en biologie électromagnétique. En bref, le risque pour la santé est nul dans ce cas de figure."

On peut choisir la puissance d'émission d'un portable ?
Aujourd'hui, dans toutes les boutiques de téléphonie mobile, les constructeurs sont contraints d'indiquer pour chaque modèle l'indice DAS (débit d'absorption spécifique), autrement dit la quantité d'ondes émises par l'appareil.

A l'heure actuelle, concernant les téléphones les plus vendus, ça donne ça :
-iPhone 3GS : 0,58 W/kg
-iPhone 4 : 0,933 W/kg
-iPhone 4S : 0,988 W/kg
-BlackBerry Bold : 1,13 W/kg
-BlackBerry Torch : 0,92 W/kg
-Samsung Galaxy S2 : 0,238 W/kg

On privilégie aussi les téléphones qui disposent de la 3G, système plus moderne et largement répandu qui émet moins d'ondes, plutôt que les vieux portables au fonctionnement GSM. Si on est un peu parano, on évite le BlackBerry, qui "cherche" le réseau pour actualiser la boîte mail plus souvent que les autres. "Mais encore une fois, quels que soient les modèles, les conséquences sont bien minces...", rappelle Bernard Veyret. Ouf, on peut continuer à attendre cette nuit un SMS du beau mec qu'on a rencontré hier soir.

Merci à Bernard Veyret, directeur de recherches au laboratoire de biologie électromagnétique de Bordeaux.

Marine Benoit

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.