Vacances : 34 % des touristes français choisissent leur destination en fonction de son empreinte écologique Vacances : 34 % des touristes français choisissent leur destination en fonction de son empreinte écologique

Planète

34 % des touristes français choisissent leur destination en fonction de son empreinte écologique par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Samedi 30 Novembre 2019

L’écotourisme a de belles années devant lui. Selon une étude menée par Booking.com, la tendance des voyages responsables se confirme, et de plus en plus de touristes sont prêt.e.s à faire des sacrifices pour minimiser leur empreinte écologique.

S’il est un secteur d’activité qui pollue énormément, c’est bien le tourisme. Selon les derniers chiffres, cette industrie serait responsable de 8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Mais les mentalités sont en train de changer. Et les habitudes aussi.

À en croire une étude menée par le site de réservations d’hébergements Booking.com sur un panel de 22 000 voyageur.se.s à travers le monde en août dernier, la tendance des excursions responsables s’est confirmée en 2019 et devrait exploser en 2020. Et pour cause, 34% des touristes français seraient désormais prêt.e.s à choisir leur destination en fonction de son empreinte écologique alors qu’ils/elles n’étaient que 29% en 2018. 55% des Français.es interrogé.e.s affirment aussi qu’ils/elles accepteraient de voyager moins confortablement s’ils/elles avaient la certitude que ce geste serait bénéfique pour le lieu dans lequel ils/elles se rendent.

Une tendance écolo qui se confirme partout ailleurs dans le monde puisque, selon l’étude, 54% des vacancier.e.s veulent participer à la réduction du tourisme de masse. 48% d’entre eux/elles se disant même prêt.e.s à rallonger leur temps de trajet pour réduire leur empreinte carbone. Voilà qui pourrait rapidement faire changer cette industrie. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires