Une vente aux enchères de chiens révolte 30 Millions d’Amis Une vente aux enchères de chiens révolte 30 Millions d’Amis

Planète

Une vente aux enchères de chiens révolte 30 Millions d’Amis

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Jeudi 4 Avril 2019

Mardi 9 avril 2019, une vente aux enchères de chiens aura lieu à Laval en Mayenne. 30 Millions d’Amis alerte sur cette vente et la condamne fermement.

Mise à jour du 06/04/2019 : Vivement critiquée par les défenseurs des animaux, la vente aux enchères de chiens et de chiots, qui aurait du avoir lieu le mardi 9 avril 2019 à Laval, a finalement été annulée. “La vente aux enchères prévue le 9 avril est annulée”, a simplement annoncé l’hôtel des ventes de Laval le 5 avril 2019. Dans un communiqué, la Fondation 30 millions d’amis s’interroge sur les motivations de cette annulation surprise : “soit les autorités ont fait droit aux demandes de la Fondation 30 Millions d’Amis et ce sont des critères de protection animale qui ont prévalu (…). Soit le tribunal de grande instance de Laval a fait affaire et a transigé avec un seul acquéreur, privilégiant des intérêts marchands au détriment du bien-être de tous ces animaux”. Et s’inquiète ensuite : "selon les informations actuellement en notre possession d’une source proche du dossier, il semblerait que ce soit très malheureusement la seconde option qui soit la cause de l’annulation des enchères”. Reha Huti, présidente de l’association, précise également que ce deuxième cas de figure serait "très inquiétant pour le devenir de ces animaux, car cela suppose qu’il s’agit d’un professionnel qui a une très grosse capacité de détention puisqu’il récupérerait ces chiens en plus de ceux qu’il a déjà ! On serait alors typiquement dans le cas d’un élevage-usine avec toute l’horreur que cela comporte pour ces animaux qui, je le rappelle, sont des êtres vivants et sensibles”. Affaire à suivre. 

À Laval, en Mayenne, une vente aux enchères scandalise les amoureux des animaux. Mardi 9 avril à 15 heures, l’hôtel des ventes de la ville présentera 250 yorkshires, chihuahuas, cockers, golden retrievers et autres chiens de race à vendre. Ces animaux sont issus d’un élevage placé en liquidation judiciaire.

Mardi 2 avril 2019, la Fondation 30 Millions d’Amis a annoncé sur son site qu’elle s’opposait à cette vente aux enchères :"Ce n’est évidemment pas concevable et nous avons sollicité les autorités en leur proposant une alternative", a annoncé Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. La fondation interroge sur les conditions de vie futures des chiens, notamment sur le sort des chiens invendus, ou la façon dont la ville de Laval s’assurera que les acquereurs accueillent les animaux dans de bonnes conditions.

Pour rappel, depuis 2015, la législation reconnait les animaux comme des "êtres vivants et sensibles". Difficile dans ce contexte de ne pas s’indigner face à cette vente aux enchères qui réduit les chiens à des objets."Nous avons la capacité de prendre en charge ces chiens et de leur trouver de bonnes familles", a proposé Reha Hutin.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires