Une planète proche de la Terre pourrait accueillir une forme de vie primitive Une planète proche de la Terre pourrait accueillir une forme de vie primitive

Planète

Une planète proche de la Terre pourrait accueillir une forme de vie primitive par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Dimanche 13 Janvier 2019

Découverte en novembre 2018, la Super-Terre qui gravite autour de l’Etoile de Barnard, l’un des systèmes les plus proches du nôtre, a d’abord été décrite comme inhabitable. Les scientifiques viennent pourtant tout juste de revenir sur leur décision. Explications.

En novembre 2018, des chercheurs américains mettaient la main sur une toute nouvelle planète, gravitant autour de l’Etoile de Barnard (Barnard’s Star), le deuxième système d’étoiles le plus proche du nôtre, en 233 jours. Appelée Super-Terre, elle n’est que très faiblement éclairée par son étoile, une naine rouge approximativement deux fois plus vieille que le Soleil. Ainsi, bien qu’elle soit proche de son astre, elle ne percevrait que 2% de l’énergie que la Terre reçoit du Soleil. Les températures n’y dépassant donc jamais les -170°C. Un climat qui écarte la possibilité d’y trouver de l’eau à l’état liquide, ce qui avait d’abord poussé les scientifiques a exclure toute forme de vie à sa surface. 

Après quelques mois de réflexion, ils reviennent pourtant sur leurs dires. Selon de nouvelles études, les températures glaciales de cette planète n’empêcheraient pas la Super-Terre de regrouper tous les aspects nécessaire au développement d’une forme de vie. L’activité géothermique y est par exemple très présente et pourrait, selon les chercheurs, "favoriser le développement de zones ‘habitables’ sous sa surface". Bien évidemment, l’absence d’eau à l’état liquide sur cette planète, exclut la possibilité que la vie dont parlent les scientifiques prenne la forme que nous lui connaissons. Les astronomes parlent donc de vie primitive. Leurs dernières études montrent aussi que d’autres planètes similaires à celle-ci pourraient graviter non loin de notre système solaire, et abriter de nouvelles espèces vivantes. Reste à déterminer lesquelles.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires