Une nouvelle planète semblable à la Terre découverte par la NASA Une nouvelle planète semblable à la Terre découverte par la NASA

Planète

Une nouvelle planète semblable à la Terre découverte par la NASA par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 8 Janvier 2020

Lundi 6 janvier 2020, l’agence spatiale américaine a annoncé avoir découvert une planète de la taille de Terre. "TOI 700 d" pourrait même abriter une "zone potentiellement habitable".

Alors que la mission de TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite), le satellite "chasseur de planètes" de la NASA dédié à la découverte d’étoiles comparables à la Terre, a bien failli échouer, l’agence spatiale américaine a annoncé ce lundi 6 janvier 2020 avoir fait une découverte de taille. Les scientifiques auraient en effet trouvé une planète de la taille de la nôtre située ni trop proche, ni trop loin de son étoile. Pour le moment baptisée "TOI 700 d", elle tourne autour de l’équivalent de notre soleil en 37 jours ce qui lui permet de se trouver dans sa zone habitable puisqu’il n’y fait ni trop chaud, ni trop froid. Surtout, l’eau présente à sa surface, qui pourrait être liquide de part sa situation géographique, est un atout considérable pour elle. Selon les expert.e.s de la NASA, elle ne se trouve d’ailleurs "pas loin de nous" : à cent-années lumières.

Le satellite TESS a également découvert trois planètes tournant autour de cette même étoile, "TOI 700 b", "c" et "d". La dernière étant la seule déclarée "habitable" par les scientifiques. Pour le moment, impossible de déterminer de quoi est composée "TOI 700 d" mais les chercheur.se.s ont établi des modèles à partir de sa taille et de son type afin de prédire la composition de son atmosphère et de sa température. Il se pourrait ainsi qu’elle soit couverte par des océans et qu’elle ait "une atmosphère dense et dominée par le dioxyde de carbone, similaire à ce à quoi Mars ressemblait quand elle était jeune". De nouvelles études, d’ores et déjà mises en place, permettront peut-être bientôt de confirmer, ou non, les hypothèses émises par la NASA

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires