Un jeune Irlandais invente une méthode pour éliminer les microplastiques des océans Un jeune Irlandais invente une méthode pour éliminer les microplastiques des océans

Planète

Environnement : un jeune Irlandais invente une méthode pour éliminer les microplastiques des océans par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 5 Août 2019

Fionn Ferreira n’a beau avoir que dix-huit ans, il a peut-être trouvé une solution révolutionnaire pour éliminer les particules de plastique des océans. Son projet vient même d’être récompensé par la Google Science Fair.

Du haut de ses dix-huit ans, Fionn Ferreira, un Irlandais passionné par la science et la nature, a déjà remporté douze prix scientifiques de renom. Dernier en date : le Google Science Fair qui récompense chaque année les ingénieurs en herbe. En 2019, c’est donc l’invention de ce jeune passionné qui a attiré l’attention du jury. Il faut dire que son procédé a de quoi faire rêver puisqu’il pourrait bien être capable de débarrasser nos océans de plusieurs tonnes de microplastiques. Grâce à de l’oxyde de fer non toxique utilisé pour nettoyer les résidus de marées noires, sa machine pourrait aspirer les plus petites particules, même celles mesurant moins de cinq millimètres. Fionn Ferreira estime qu’à terme, elle pourrait même ingurgiter 85% à 92% de ces fines particules.

Pour mettre à bien son projet, l’Irlandais a effectué un essai sur dix sortes de microplastiques différentes. Il s’est alors rendu compte qu'ils migraient naturellement vers l’oxyde de fer et que le fluide était ensuite éliminé grâce à des magnets très puissants incorporés à son invention. Pour son ingéniosité, Fionn a reçu une bourse de 50 000 dollars de la part du jury Google Science Fair. Si son projet est développé à plus grande échelle, il pourrait permettre aux scientifiques de se débarrasser d’une quantité non négligeable de particules de plastique. Une avancée considérable puisqu’on estime aujourd’hui que tous.tes les océans et les mers du monde sont peuplé.e.s de microplastiques, ce qui pose un problème majeur pour le bon développement et la préservation des milieux marins.

Le jeune homme, qui a grandi près de la mer en Irlande, explique qu’il a été "alarmé de trouver autant de microplastiques dans notre écosystème marin. Cela m’a poussé à essayer de trouver une solution capable de retirer les microplastiques de nos eaux usées, avant même donc qu’ils puissent atteindre la mer (…) Il n’y aucun doute sur le fait que la solution la plus efficace pour réduire ls microplastiques serait de ne pas utiliser de plastique et de s’assurer que les plastique soient réellement recyclé (…) mais la réalité est tout autre… La plupart des produits que nous utilisons contiennent du plastique et peuvent potentiellement devenir des microplastiques et ainsi pénétrer dans nos eaux usées", a-t-il confié. Espérons donc que son projet puisse voir le jour rapidement.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires