Un collectif appelle les citoyens à une grève de la consommation d'une semaine pour sauver la planète Un collectif appelle les citoyens à une grève de la consommation d'une semaine pour sauver la planète

Planète

Un collectif appelle les citoyens à une grève de la consommation d'une semaine pour sauver la planète par Pierre-Guillaume Ligdamis

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 13 Septembre 2019

A l’occasion de la semaine mondiale d’action pour le Climat prévue du 20 au 27 septembre, le collectif Boycott Citoyen lance un défi aux consommateurs qui les invite à ne plus consommer pendant 7 jours.

Alors que les enjeux environnementaux seront plus que jamais au cœur de l’actualité et des débats pendant le Sommet mondial sur le Climat qui aura lieu à New York le 23 septembre 2019, en guise de soutien, le collectif Boycott Citoyen a décidé d’organiser pendant une semaine une "grève massive de la consommation". Une opération coup de poing qui  prend la forme d’un défi auquel tous les citoyens sont invités à participer et qui consiste à agir face à l’urgence climatique et sociale. 

Le groupe Boycott Citoyen qui a été créé à la suite de la marche pour le climat du 8 septembre 2018 s’engage déjà depuis maintenant un an à alerter les consommateurs sur les mauvaises pratiques des multinationales, à relayer des informations sur l’industrie agro-alimentaire mais aussi à proposer des alternatives aux consommateurs et cela principalement par le biais des réseaux sociaux. C’est d’ailleurs sur leur page Facebook qui compte plus de 23 000 abonnés qu’un événement a été créé intitulé "grève de la consommation". Celle-ci aura lieu du 20 au 27 septembre 2019 pendant la semaine mondiale pour le Climat et propose aux consommateurs de se faire "entendre de façon pacifique" tout simplement en essayant de ne rien consommer pendant sept jours ou du moins de façon plus limitée. 

Sur leur site, le collectif fait état de plusieurs règles à suivre garanties "zéro conso et zéro compromis". Les personnes qui souhaiteront donc participer au mouvement devront par exemple : coller des affichettes "en panne" sur des distributeurs de banques ou sur les pompes à essence, privilégier les petits commerces et les circuits courts aux grandes surfaces, refuser le plastique à usage unique, n’effectuer aucun retrait bancaire et boycotter des grands groupes comme Amazon, Starbucks, Mcdo ou Total mais aussi toutes les autres enseignes qui n’hésitent pas à pratiquer du greenwashing pour se donner bonne conscience … "Ne dépensons pas un centime dans les supermarchés, ne retirons pas d’argent, et soyons les consommateurs les plus inexistants qu’il soit possible d’être" peut-on lire dans un article explicatif sur le site de l’organisation. En plus de tout cela, les grévistes sont aussi invités à limiter leur usage de la télévision et à ne pas allumer la lumière quand ce n’est pas nécessaire. Autant d’actions symboliques destinées à "marquer le coup" et à exprimer son désaccord avec la société capitaliste tout en interpellant les "dirigeants irresponsables" en les incitant à agir concrètement.  
Sur la page de Facebook de l’événement 1200 personnes ont déjà indiqué qu’elles participeraient à cette action et 1400 ont indiqué être intéressées. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires