Stress : connaissez-vous la technique magique pour se relaxer en 12 minutes chrono ? Stress : connaissez-vous la technique magique pour se relaxer en 12 minutes chrono ?

Planète

Stress : connaissez-vous la technique magique pour se relaxer en 12 minutes chrono ? par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 2 Avril 2019

Des chercheurs états-uniens ont découvert une technique révolutionnaire pour se détendre : ça ne prend que 12 minutes et ne coûte pas un centime. Explications.

Pour vous détendre, vous pensez sans doute qu’il vous faut méditer, booker un spa détente ou respirer par le nez. Oubliez tout ça. Des chercheurs de l’université de l’Iowa ont découvert comment se détendre complètement en 12 minutes. Et ça ne coûte pas un centime. Ils suggèrent dans une nouvelle étude, qu’être bienveillant envers les autres pendant ces quelques minutes peut vous apporter toute la détente dont vous avez besoin. "Offrir des démonstrations de gentillesse aux autres réduit l’anxiété et augmente le bonheur et le sentiment de lien social", a déclaré le professeur de psychologie Douglas Gentile, qui a travaillé sur cette étude parue cette semaine dans le Journal of Happiness Studies.

Pour mener leurs travaux, l’équipe de chercheurs a demandé à des étudiants de faire un tour de 12 minutes sur leur campus. Certains devaient penser de ceux qu’ils croisaient : "Je souhaite que cette personne soit heureuse". D’autres devaient envisager leur interconnexion par le biais d’amitié ou de points communs. Enfin, un troisième groupe a été invité à se demander comment ils pourraient être meilleurs que les autres. Un dernier groupe devait simplement observer les réactions.
Verdict ? Le premier groupe, bienveillant, se sentait heureux et moins anxieux après les 12 minutes. Le second s’est dit plus enclin à l’empathie. Mais le troisième groupe, qui se mettait au-dessus des gens ne tirait aucun avantage de leur comportement.

Bilan, la méthode à adopter est celle de la bienveillance. Dawn Sweet, enseignante en psychologie et chercheuse en psychologie, indique que "Le mécanisme de comparaison systématique est une stratégie de concurrence… ces mentalités concurrentielles engendrent du stress, de l'anxiété et la dépression." Une mentalité qui pourrait être exacerbée par les réseaux sociaux, qui constituent pour les chercheurs, une manne de frustration.

 


 

 

 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires