Santé : le cancer touche de plus en plus de femmes en France Santé : le cancer touche de plus en plus de femmes en France

Planète

Santé : le cancer touche de plus en plus de femmes en France par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 5 Juillet 2019

Alors que les précédentes études montraient plutôt une augmentation des cas de cancer chez les hommes, Santé publique publie un rapport qui devrait aussi inquiéter les femmes. Cette maladie toucheraient en effet de plus en plus de Françaises.

Tous les cinq ans, Santé publique met à jour son grand rapport sur l’évolution du cancer. Ce 2 juillet 2019, les experts ont rendu publiques leurs données les plus récentes. Et à défaut d’alerte à nouveau les hommes, elles risquent d’inquiéter la gent féminine. Entre 1990 et 2018, les nouveaux cas de cancer déclarés auraient augmenté de 45% chez les femmes, contre seulement 6% chez les hommes. Ainsi, 382 000 nouveaux cas de cancer ont été déclarés en 2018 en France : 204 583 pour les hommes et 177 400 pour les femmes. Le nombre de décès dus à la maladie est estimé à 157 400 dont 89 621 hommes et 67 800 femmes, les chiffres restant plus élevés chez les mâles mais progressant plus rapidement chez leurs homologues féminines.

Selon Santé publique France, ce phénomène de réduction d’écart entre les deux sexes s’explique par les consommations excessives d’alcool et de tabac, les changements de comportements alimentaires et la fréquence croissante de l’obésité ou de l’hypertension artérielle. Chez les femmes, le cancer du sein reste le plus fréquent et le plus mortel. Le mélanome, ou cancer de la peau, est celui dont le nombre de cas diagnostiqués a le plus augmenté entre 2010 et 2018. 85% sont attribuables aux UV naturels ou artificiels et sont donc considérés comme évitables…

Bonnes nouvelles : des baisses de mortalité ont été observées pour les cancers colorectaux, cancers du sein, de l’utérus et de la prostate. Surtout, le taux de mortalité lié au cancer a diminué en France : -1,8% chez l’homme, et -0,8% chez la femme.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires