Santé : bientôt un outil de calcul de risque pour prévenir du cancer du sein Santé : bientôt un outil de calcul de risque pour prévenir du cancer du sein

Planète

Santé : bientôt un outil de calcul de risque pour prévenir du cancer du sein par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 21 Janvier 2019

Hygiène de vie, antécédents familiaux et génétique, des chercheurs britanniques mettent au point un outil de calcul de risque afin que chaque femme auto-diagnostique ses risques.

Des médecins généralistes britanniques testent une “calculatrice en ligne” qui pourrait prédire le risque de cancer du sein. L’outil associera des informations sur les antécédents familiaux et la génétique de l’utilisatrice à d’autres facteurs, tels que le poids, et l’hygiène de vie comme la quantité et la fréquence de la consommation d’alcool mais aussi l’administration d’un traitement hormonal substitutif. Si elle n'est pas encore disponible, ces chercheurs de l’Université de Cambridge et financée par le centre de recherche Cancer Research UK, assure qu'il s’agit de la méthode la plus complète pour prédire le risque de cancer du sein chez une femme. Ce type de cancer est le plus répandu au Royaume-Uni avec 55 000 femmes diagnostiquées chaque année. En 2015 en France, le nombre de décès par cancer du sein étaient estimés à 11 913 chaque année.

En pratique ce nouvel outil, qui ne dispensera pas d’un contrôle réalisé chez un médecin, combine toutes sortes d’information pouvant mener à une suspicion de risque de cancer du sein. L’utilité réside dans le fait que ces facteurs sont individuellement non alarmants. Les chercheurs ont admis que s’ils les considéraient tous en même temps, ils pouvaient indiquer qu’une personne avait un terrain favorable au développement d’un cancer. Pour la première fois, les chercheurs ont pris en compte plus de 300 indicateurs génétiques de ce cancer rendant le calcul extrêmement précis. L’outil pourrait aider à adapter le dépistage du cancer du sein en fonction du risque d’une personne. Si certaines femmes iront consulter après avoir fait ce calcul en ligne, d’autres y trouveront  des recommandations pour ajuster leur hygiène de vie. C’est en ça que l’outil sera accessible à tout âge. Le calcul du risque pourrait également aider les gens à prendre des décisions en matière de traitement préventif, en aidant à identifier les femmes à haut risque susceptibles de bénéficier de traitement.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires