Planète : comment le réchauffement climatique influe sur la santé des enfants Planète : comment le réchauffement climatique influe sur la santé des enfants

Planète

Changements climatiques : ce que vivront les enfants nés en 2019 par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Dimanche 17 Novembre 2019

Dans son rapport annuel, la revue scientifique "The Lancet" a dressé la liste des effets néfastes du réchauffement climatique sur la santé des enfants. Et elle est plutôt longue.

Malnutrition, maladies cardiovasculaires, crises cardiaques… L’avenir est loin d’être rose pour les enfants d’aujourd’hui. Dans l’édition 2019 de son rapport annuel nommé Compte à rebours sur la santé et le changement climatique, la revue scientifique britannique The Lancet a détaillé les conséquences du réchauffement climatique sur leur santé. Les conclusions des 120 expert.e.s et 35 institutions mondiales qui ont contribué à l’enquête font froid dans le dos. "Sans une action immédiate de la part de tous les pays pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, les gains actuels en matière de bien-être et d’espérance de vie seront compromis et le changement climatique définira la santé d’une génération entière", alerte le Docteur Nick Watts, directeur exécutif du rapport. Des déclarations alarmistes mais fondées. Pour en arriver là, les chercheur.se.s ont étudié le devenir de l’agriculture et celui des sécheresses ainsi que la manière dont s’apprête à évoluer la consommation d’énergies fossiles. Résultat : sans aucune action rapide et concrète des pouvoirs publics, "la température moyenne aura augmenté de 4% lorsque les bébés nés en 2019 fêteront leurs 71 ans"

Selon le rapport, les nouveaux-nés et enfants en bas âge d’aujourd’hui seront les premier.e.s à souffrir des effets du réchauffement climatique et ce pour plusieurs raisons. D’abord, le passage à un climat chaud et pluvieux favorise le développement de bactéries responsables de maladies diarrhéiques et du choléra, ainsi que la prolifération de moustiques porteurs de nombreux virus comme le Zika ou la dengue. Des maladies graves qui pourraient s’installer dans des endroits du monde qu’elles n’ont encore jamais touchées. Surtout, la mauvaise qualité de l’air pourrait affecter leur santé sur le long terme, les émissions de gaz à effet de serre aggravant les malformations des poumons et déclenchant de l’asthme. Les bambins seront également de plus en plus confronté.e.s aux feux de forêts, sécheresses intenses, canicules et autres inondations. Des phénomènes météo extrêmes qui font diminuer les récoltes, grimper le prix des denrées alimentaires et augmenter le risque de malnutrition. "Les enfants sont particulièrement vulnérables aux risques sanitaires liés au changement climatique car leur corps et leur système immunitaire sont en train de se développer", explique le Docteur Watts.

Pour tenter de diminuer ces risques, les expert.e.s appellent à suivre à la lettre les accords de Paris et proposent quatre axes de travail : encourager l’utilisation de transports publics et durables, investir dans des systèmes de santé plus performants, apporter une aide financière aux pays les plus pauvres et renoncer au charbon partout dans le monde. Des pistes qu’il serait grand temps de suivre. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires