Planète : ces gestes simples qui permettent de jeter 59% d’aliments en moins Planète : ces gestes simples qui permettent de jeter 59% d’aliments en moins

Planète

Planète : ces gestes simples qui permettent de jeter 59% d’aliments en moins par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Dimanche 20 Octobre 2019

Le 16 octobre 2019 avait lieu la Journée nationale de lutte contre le gaspillage. À cette occasion, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l’énergie a dévoilé les résultats d’une grande expérience anti-gâchis. Et voici quelques astuces à retenir pour jeter 59% d’aliments en moins.

À l’occasion de la Journée nationale de lutte contre le gaspillage qui s’est déroulée le 16 octobre 2019, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a dévoilé les résultats de son expérience anti-gâchis menée auprès de 250 ménages français. L’occasion pour elle, et pour son programme Zéro Gâchis Académie, de révéler quelques astuces pour réduire ses déchets de plus moitié. 

Organiser ses achats 

250 familles aux profils variés se sont donc prêtées au jeu de l’Ademe. Pendant deux mois, elles ont participé à une grande "opération-témoin" et ont dû, dans un premier temps, peser tous leurs déchets. Un mois plus tard, elles ont dû mettre en place de nouvelles habitudes pour tenter d’en finir avec le gaspillage. Résultats : en faisant bien attention, ces foyers ont en moyenne réduit leurs pertes de 59%, soit l'équivalent de 11 300 repas économisés au total sur un an pour ces 250 ménages. Et de simples gestes, comme une organisation minutieuse des achats, suffisent. Ainsi, établir ses menus à l'avance, faire une liste de courses, regarder les dates de conservation avant d’acheter et consommer uniquement ce dont le foyer a besoin, permettent de jeter moins. Et de faire une bonne action pour la planète

Une bonne conversation des aliments 

C’est l’étape la plus importante d’un mode de vie sans gâchis : la conservation des aliments. Le monde d’emploi est simple. Il suffit d’abord de bien emballer ses restes et de les placer correctement dans le frigo. Ensuite, l’Ademe conseille de surveiller fréquemment les dates de péremption et de ne pas jeter les aliments immédiatement une fois les seuils atteints. La plupart d'entre eux se gardent en effet plus longtemps que ce qu’indiqué sur les emballages. Les fromages à pâte molle, comme les chèvres ou les brebis, peuvent par exemple se conserver jusqu’à deux semaines après la date de durabilité minimale (DDM). 

Des repas qui s’adaptent à votre frigo 

Enfin, il est important de cuisiner en fonction de ce qu’il reste dans votre frigo. Pour faire des repas anti-gaspillage, pensez d’abord à préparer les bonnes quantités et à vous adapter aux dates de péremption. Surtout, ne jetez pas immédiatement vos restes et essayez de les réutiliser au maximum en les intégrant aux prochains menus. Ainsi, vous contribuerez à réduire les 29 kilos de déchets par personne que produit la France chaque année. L’enjeu est de taille. Limiter le gaspillage pourrait permettre d’éviter 3% des émissions de gaz à effet de serre français. À bon entendeur. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires