Planète : 30 villes ont réussi à réduire leurs émissions de CO2 Planète : 30 villes ont réussi à réduire leurs émissions de CO2

Planète

Planète : 30 villes ont réussi à réduire leurs émissions de CO2 par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 10 Octobre 2019

Alors qu’elles sont réunies à Copenhague pour le sommet du C40, 30 villes du monde ont annoncé avoir réussi à faire baisser leurs émissions de gaz à effet de serre en dix ans. Voici lesquelles.

Réuni.e.s depuis le 9 octobre 2019 pour le sommet du C40, le Cities Climate Leadership Group, à Copenhague, 90 maires de villes du monde entier planchent sur un plan d’action pour lutter contre le réchauffement climatique. Trente d’entre elles sont même parvenues à réduire leurs émissions de CO2 de 22% en moyenne. Les efforts des villes d’Athènes, Austin, Barcelone, Berlin, Boston, Chicago, Copenhague, Heidelberg, Lisbonne, Londres, Los Angeles, Madrid, Melbourne, Milan, Montréal, La Nouvelle Orléans, New York City, Oslo, Paris, Philadelphie, Portland, Rome, San Francisco, Stockholm, Sydney, Toronto, Vancouver, Venise, Varsovie et Washington sont donc à saluer. Mais l’échelle est à nuancer puisque Paris n’a, par exemple, diminué ces émissions que de 12% depuis 2004.

En haut du podium, Copenhague. Depuis 1991, la capitale danoise est parvenue à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 60%. Son secret : l’utilisation massive du vélo. Le Danemark, pays modèle pour bon nombre d’associations, souhaite continuer sur sa lancée et a pour ambition de faire baisser les rejets de CO2 de 75% d’ici 2030 dans tous le pays. Les autres pays européens du C40 visent quant à eux la neutralité carbone d’ici 2050 mais à en croire la plupart des ONG, cela ne suffira pas à limiter la hausse des températures à un 1,5°C comme attendu à la fin du siècle. D’ici là, 24 d’entre elles viennent d’annoncer viser les 100% d’énergies renouvelables en 2030.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires