Planète : L'acteur Javier Bardem appelle à la protection des océans à l'ONU Planète : L'acteur Javier Bardem appelle à la protection des océans à l'ONU

Planète

Planète : l'acteur Javier Bardem appelle à la protection des océans à l'ONU par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 20 Août 2019

Engagé pour la protection de l'environnement, l'acteur espagnol Javier Bardem a livré un vibrant discours à l'ONU ce 19 août 2019, appelant à la signature d'un traité international pour protéger les océans de la planète.

"Les océans ont besoin de nous". Lundi 19 août 2019, Javier Bardem (Escobar, No Country for Old Men,...) a appelé à la signature d'un traité international pour protéger les océans de la planète, au siège des Nations unies. "Nos océans sont au point de rupture et nous en sommes tous en partie responsables", a-t-il déclaré, incitant les représentants de l'organisation internationale à agir "ici et maintenant". 

Engagé pour l'environnement, l'acteur espagnol participe actuellement à une campagne de l'organisation Greenpeace, visant la création d'un réseau mondial de sanctuaires marins. Tandis que les facades des immeubles sur Times Square affichaient des messages de prévention, Javier Bardem brandissait une pancarte "Protect the oceans".

Regrettant les nombreux sièges vides face à lui pendant son discours, l'acteur oscarisé a insisté sur l'urgence du problème, avant la projection de son film sur son expédition en Antarctique avec Greenpeace l'an dernier : "les océans appartiennent à tous, mais leur avenir est aujourd'hui entre vos mains". Avant de conclure sur cette boutade : "nous sommes tous des méchants, mais dans la vraie vie, il n'y a pas Dwayne Johnson pour nous sauver". En parallèle, l'adolescente suédoise Greta Thunberg, visage de la lutte contre le réchauffement climatique, a mis le cap sur New York à  bord d'un voilier zéro carbone de 18 mètres de long pour se rendre au sommet mondial de l’ONU, prévu en septembre à New York. Son défi : "créer un mouvement d’opinion mondial, pour que les gens se rassemblent et fassent pression sur les dirigeants”. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires