Noël 2019 : quel sapin est le plus écologique ? Noël 2019 : quel sapin est le plus écologique ?

Planète

Noël 2019 : quel sapin est le plus écologique ? par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Dimanche 1 Décembre 2019

À l’approche des fêtes de fin d’année, c’est la question que tout le monde se pose : faut-il opter pour un sapin naturel ou plutôt pour un arbre artificiel ? Voici la solution la plus écolo.

En France, six millions de sapins sont vendus chaque année à Noël. Mais entre naturel et artificiel, nos cœurs balancent, comme chaque année. Si l'arbre artificiel a longtemps eu les faveurs de l’opinion publique, il semblerait qu’il se fasse peu à peu détrôner par son homologue naturel. Et pour cause, l’argument qui consiste à dire que le conifère factice se réutilise à l’infini est aujourd’hui daté tant les consciences ont évolué. 

L’empreinte écologique désastreuse du sapin artificiel

Si un million de Français.es optent encore pour un sapin artificiel, son impact sur la planète est considérable. Entièrement fabriqué en plastique, sa production coûte cher en carbone. Surtout, la plupart des arbres factices sont fabriqués en Chine et doivent donc prendre l’avion, puis les routes, pour être acheminés jusqu’en Europe. Et bien qu’ils puissent être réutilisés plusieurs fois, ils ne sont pas éternels : six ans maximum. Pourtant, les études prouvent qu’il faudrait les garder vingt ans pour que leur empreinte écologique soit plus faible que celle des sapins naturels.

L’achat local

Pour allier fêtes de fin d’année et écologie, il faudrait donc opter pour un sapin naturel, à condition qu’il n’ait pas traversé les océans pour atterrir dans nos salons. L’achat local est donc à privilégier, même pour les arbres de Noël qui, s’ils cochent toutes les cases, ne participent en rien à la déforestation. Les producteur.trice.s les font pousser sur des parcelles dédiées où quelques spécimens sont prélevés chaque année. Attention tout de même à ne pas se tourner vers des sapins low-cost mais vers des espèces labellisées Fleurs de France ou Plante Bleue, véritables gages de qualité. Et pour les plus écolos, l'arbre en pot, à garder dans son appartement ou à replanter, est l’achat le plus vert qu’il soit. Et en préférant un conifère naturel, vous participez au cycle de la vie. Une plante retournant à la terre sous forme de compost permettant toujours à d’autres de grandir. Pour cela, ne les brûlez surtout pas (leur combustion annulera leur impact carbone positif), ramenez-les plutôt dans un des très nombreux centres de collecte français. Vous voilà paré.e.s pour l’hiver. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires