Nature : les femelles dauphins auraient un clitoris Nature : les femelles dauphins auraient un clitoris

Planète

Nature : les femelles dauphins ont un clitoris mieux placé que le nôtre par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 10 Avril 2019

Les récentes conclusions d’une étude menée sur les dauphins femelles révèlent que celles-ci connaîtraient du plaisir au cours des rapports sexuels. Ce plaisir serait comparable à celui des humains car elles seraient dotées d’un clitoris !

Alors que le clitoris humain, grand oublié des livres et manuels, se placarde sur les murs des grandes villes et occupe les pages des magazines, une étude scientifique révèle que les dauphins femelles pourraient, elles aussi, éprouver du plaisir au cours de l’acte sexuel. Parce qu'elles ont un clitoris ! Chez de nombreux animaux, y compris les humains, le sexe peut être agréable pour les femelles, en grande partie grâce à la stimulation du clitoris. On rappelera que les dauphins sont connus pour entretenir une activité sexuelle tout au long de l’année, et pas seulement dans les périodes de fécondité des femelles.

Une équipe de scientifiques a entrepris d’étudier l'anatomie génitale des dauphins afin de déterminer quel plaisir les femelles retiraient, de cette activité sexuelle. La doctoresse Dara Orbach de l'université Mount Holyoke du Massachusetts, a dirigé les recherches, disséquant et scannant les organes génitaux de onze dauphins femelles, mortes naturellement. Les clitoris étaient là et bien développés, mais ils ne ressemblaient anatomiquement pas à ceux observés chez l'humain. Le clitoris étant placé à l'entrée de l'ouverture vaginale. Mieux placé que ceux des femmes...  Les scientifiques ont noté que la peau était constituée de faisceau de nerfs susceptibles d'accroître la sensibilité et le potentiel de plaisir des animaux. "La position du clitoris près de l'ouverture vaginale indique qu'il peut potentiellement être facilement stimulé pendant la copulation", a-t-elle déclaré. Avant d’ajouter : "Nos observations anatomiques suggèrent que le clitoris est fonctionnel chez les grands dauphins, mais des recherches supplémentaires, y compris des analyses physiologiques et comportementales, sont nécessaires pour déterminer si les expériences sexuelles peuvent être agréables pour les dauphins femelles".

La doctoresse Dara Orbach a présenté ses conclusions lors de la réunion annuelle de l’American Association of Anatomists à Orlando. C'est le dernier projet sur lequel elle a travaillé pour comprendre les mystères de la vie sexuelle des dauphins. En 2017, elle a publié une recherche détaillant la manière dont les plis dans le vagin des dauphins pouvaient servir d'obstacles pour empêcher les mâles de s'accoupler avec elles si elles ne l’avaient pas consenti. Car des recherches affirment que les dauphins mâles seraient particulièrement insistant pour assouvir leurs pulsions sexuelles, au point de parfois "violer" leurs congénères.
L'anatomie et le comportement sexuels des femelles chez la plupart des animaux sauvages sont encore très mal connus, et la doctoresse Dara Orbach espère que ses dernières recherches aideront à développer ce domaine émergent. "Cette recherche fournit un cadre comparatif pour explorer d'autres fonctions du sexe qui pourraient ne pas être propres à l'homme", a-t-elle expliqué. "Nous sommes sur le point de mieux comprendre la relation entre la forme et la fonction des organes génitaux." Des recherches d’utilité publique !

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires