Lutter contre le gaspillage alimentaire en consommant après les dates de péremptions Lutter contre le gaspillage alimentaire en consommant après les dates de péremptions

Planète

Ajouter la mention "Et Après" permettra-t-il de lutter contre le gaspillage alimentaire ? par Zoé Puyremond

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 12 Février 2019

Lundi 11 février 2019, l’application anti-gaspillage Too Good To Go et l’association écolo France nature environnement ont publié un livre blanc pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Aujourd’hui en France, le gaspillage alimentaire "représente 10 millions de tonnes par an", et pour lutter contre ce gâchis l’application To Good To Go préconise, dans son livre blanc Les dates de péremptions, une idée dépassé publié ce lundi 11 février 2019, d’ajouter sur les produits alimentaires la mention "et après" à la suite de "consommer de préférence avant le".

Ce qui diminuerait alors de façon significative ce gaspillage, comme l’explique au Parisien Lucie Basch, ex-ingénieure agronome fondatrice de l’application : "ajouter un jour de vie supplémentaire sur les produits permettrait de réduire le gaspillage alimentaire de 170 000 kg par an". Car 25% des consommateurs affirment ne jamais manger de produits une fois la date passée, et 26% les jettent un jour avant. Ce livre blanc rappelle également le sens des dates de péremptions incompris par 53% des consommateurs : "à consommer de préférence avant le", indicateur de perte de qualité, de goûts et/ou de couleurs qui ne présente aucune risque lorsque la date est dépassé. "A consommer jusqu’au" est lui un indicateur sanitaire, et présente un risque pour le consommateur si la date n’est pas respectée.

L’entrepreneuse insiste aussi sur l’instinct des clients qui se fient parfois trop aux dates. "Prenez un comté, si vous l’achetez dans un supermarché, il est assorti de cette DDM (date de durabilité minimale, "à consommer de préférence", ndlr). Si vous allez dans une fromagerie, vous vous fierez à vos sens. Preuve qu’on sait le faire". 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires