L’OMS met en garde contre le volume trop fort des smartphones L’OMS met en garde contre le volume trop fort des smartphones

Planète

50% des 12-35 ans sont suceptibles de souffrir de pertes auditives à cause des smartphones

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Jeudi 14 Février 2019

Mardi 12 février 2019, l’Organisation mondiale de la Santé et l’Union internationale des télécommunications mettent en garde sur l’utilisation de volume trop fort des smartphones.

50% des 12-35 ans sont suceptibles de souffrir de pertes auditives à cause de "l’exposition prolongée et excessive à des sons trop forts" alerte l’Organisation mondiale de la Santé et l’Union internationale des télécommunications. Ils indiquent qu'actuellement 5% de la population mondiale, dont 34 millions d’enfants, ont subi une perte auditive. Et estiment "qu’une personne sur 10 aura une déficience auditive d’ici 2050".
Les deux organisations de l’ONU demandent alors aux fabricants d’intégrer un système dans les smartphones et lecteurs audio, permettant d’informer l’utilisateur du niveau sonore, la durée sonore et enfin d’alerter en cas de danger. Autre proposition : mettre en place un contrôle parental ou une limitation automatique du volume.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires