Les glaciers de l’Himalaya fondent deux fois plus vite qu’il y a quarante ans Les glaciers de l’Himalaya fondent deux fois plus vite qu’il y a quarante ans

Planète

Les glaciers de l’Himalaya fondent deux fois plus vite qu’il y a quarante ans par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Samedi 22 Juin 2019

Il n’y a pas qu’en Arctique et en Antarctique que le réchauffement climatique fait des ravages. À en croire une récente étude, la situation est tout aussi catastrophique dans la région de l’Himalaya. Explications.

8 milliards de tonnes : c’est la quantité d’eau que les glaciers de l’Himalaya ont perdu en seulement un an. Et c’est l’équivalent de 3,2 millions de piscines olympiques… La faute à l’ennemi public numéro un de ces dernières années : le réchauffement climatique.

Selon une étude publiée le 17 juin 2019 dans la revue Science Advances, ces montagnes ont déjà perdu des milliards de tonnes de glace entre 2000 et 2016 et près de 50 cm par an. Surtout, la température moyenne de cette région a augmenté de 1°C depuis les années 2000, et un quart de la masse de glace de l'Himalaya a fondu au cours des quatre dernières décennies, atteignant ainsi le double de la fonte observée entre 1975 et 2000 par les chercheurs. "Notre étude révèle un signal fort de la corrélation entre la hausse des températures due au changement climatique et la fonte des glaces dans les montagnes himalayennes", a déclaré Joshua Maurer, chercheur à l'observatoire de la Terre de l'université de Columbia à Lamont-Doherty.

Un phénomène très inquiétant pour cette chaîne de montagnes, troisième plus grand réservoir de glace et de neige au monde, mais aussi pour les populations locales qui courent de ce fait un grave danger. Les inondations dues à la fonte accélérée des glaciers provoquent, depuis dix ans déjà, des inondations saisonnières catastrophiques qui détruisent tout sur leur passage. Lorsque la glace fond, elle forme en effet de grands lacs glaciaires qui peuvent "s'effondrer et provoquer d'énormes inondations", explique Joshua Maurer. Son équipe alerte également sur la diminution progressive de la masse des glaciers qui, à terme, pourrait poser problème pour l’approvisionnement en eau et pour la production d’électricité dans cette région du globe. Ainsi, Joerg Schaefer, coauteur de l’étude, prévient : "Cette étude vous donne une idée assez claire de ce qui se passera dans l’Himalaya dans les cinquante prochaines années. Si la fonte continue à ce rythme, ce sera dévastateur"

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires