Le trou noir, l’image historique que l’on doit à Katie Bouman Le trou noir, l’image historique que l’on doit à Katie Bouman

Planète

Voici le premier cliché d'un trou noir, une image historique que l’on doit à Katie Bouman

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Jeudi 11 Avril 2019

Mercredi 10 avril 2019, nous découvrions avec émerveillement (ou indifférence, c’est selon) les premières images d’un trou noir... Et nous voici passionnés d’astronomie.

On ne dirait pas comme ça, mais cette photo d’un trou noir est un véritable exploit. D’abord, car c’est la première fois que nous avons une observation réelle d’un trou noir, puis, parce que derrière cette image se cache un véritable boulot de titan. Ce travail, il a été réalisé par Katie Bouman, scientifique spécialisée en imagerie diplômée du MIT. Elle a mis au point un algorithme développé il y a 3 ans, baptisé CHIRP (Continuous High-Résolution Image Reconstruction using Patch priors), qui lui a permis de reconstituer le trou noir à partir d'images capturées par un large réseau de télescopes nommé Event Horizon Telescop (EHT).

Si cette image est exceptionnelle, c’est aussi parce qu’un trou noir est, par définition, invisible. Sur la photo, on l’aperçoit entouré d’un anneau de feu. Rien à voir avec les représentations de trous noirs présentées dans les sciences fictions. Geoffrey Crew, scientifique à l’observatoire Haystack (Etats-Unis), explique que "ce trou noir est plus grand que l’orbite de Neptune, et Neptune met 200 ans à tourner autour du Soleil". Les experts affirment qu’il se trouve à 55 millions d’années-lumières de la Terre au sein de la galaxie M87. Impressionnant.

Pour rappel, c’est en 1967 que le physicien américain John Wheeler a inventé le terme "trou noir". Il désigne une force gravitationnelle si puissante que même la lumière ne peut s’en échapper.

Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires