Le Qatar installe la climatisation dans ses rues Le Qatar installe la climatisation dans ses rues

Planète

Le Qatar installe la climatisation dans ses rues

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 22 Octobre 2019

Pour sauver sa population de la chaleur, le Qatar se voit obligé d’installer un système de climatisation dans les rues… De quoi augmenter sa consommation d’électricité.

Bienvenue dans le futur. Et c’est au Qatar que ça se passe. Le pays où les températures atteignent facilement les 46 degrés s’équipe progressivement de climatisations… Dans la rue. Selon les informations du Washington Post, la chaleur étant de plus en plus forte, les autorités seraient obligées de propulser de l’air frais et de la brume sur les passants. Des infrastructures mises en place dans les marchés, sur les trottoirs et dans les centres commerciaux en plein air.
"Sans ces climatiseurs, la vie à l’extérieur serait tout simplement insupportable" a déclaré Yousef al-Horr, le fondateur de l’Organisation du Golfe pour la recherche et le développement, au Washington Post. Pire encore, pour Neeshad Shafi, du mouvement écologiste Arab Youth Climate Movement Qatar, qui évoque, quant à lui, "une question de survie". 

Une information des plus inquiétantes, d’autant plus lorsqu’on sait que les températures ont augmenté de 2°C depuis la période préindustrielle à cause de la consommation d’électricité… Dont 60% est utilisée pour la climatisation. Et ça ne devrait pas aller en s’arrangeant alors que le pays accueille la Coupe du Monde de Football en 2022. Pour l’occasion, les stades seront équipés de systèmes de climatisation de pointe, afin de permettre aux footballeurs de jouer dans les meilleures conditions et aux 40 000 spectateurs de chaque matchs de profiter du show… La climatisation aux pieds. 
Enfin, l’International District Cooling & Heating Conference d’alerter : la consommation d’électricité du pays devrait doubler d’ici à 2030. Car la clim’ serait en fait le seul moyen pour les humains de continuer à vivre à cet endroit de la planète. Interrogé par le quotidien américain, Jos Lelieveld, chercheur à l'institut Max-Planck de chimie de Mayence a mis en garde : "s'il fait chaud et que le taux d'humidité s'approche des 100 %, il est possible de mourir littéralement de chaud". Bref, vous l'avez compris, c’est le serpent qui se mord la queue. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires