L’Autriche devient le premier pays européen à interdire le glyphosate L’Autriche devient le premier pays européen à interdire le glyphosate

Planète

L’Autriche devient le premier pays européen à interdire le glyphosate

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 4 Juillet 2019

Mardi 2 juillet 2019, le Parlement autrichien a voté l’interdiction totale du glyphosate dans le cadre de nouvelles mesures sanitaire. Le pays devient ainsi le premier à interdire cet herbicide controversé.

Le glyphosate est l’herbicide le plus utilisé au monde et pourtant, l’Autriche a décidé de l’interdire totalement sur son territoire au nom du "principe de précaution". Et c’est la première fois en Europe qu’une telle interdiction soit approuvée par le Parlement. Une majorité de députés a voté en faveur de l'amendement proposé par le parti social-démocrate SPÖ qui a notamment reçu le soutien du parti d'extrême droite FPÖ. Les conservateurs ÖVP, eux, ont voté contre une interdiction totale du glyphosate. Le parti estimant que cette loi pénalise les agriculteurs, proposait que l'usage du pesticide soit uniquement interdit pour les particuliers, à proximité des écoles et sur les terrains de sport.

Pour rappel, le glyphosate est un herbicide classifié "cancérogène probable" par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 2015, mais il continue à être utilisé par des grandes marques, notamment Monsanto, l’entreprise américaine de biotechnologies agricoles. En août 2018, le géant de l’agrochimie a été condamné par la justice californienne à verser 289,2 millions de dollars (environ 248 millions d’euros) à Dewayne Lee Johnson, un jardinier en phase terminale d’un cancer du système lymphatique. Ses médecins attribuent sa maladie à son exposition aux herbicides Ranger Pro et Roundup Pro, contenant du glyphosate, et commercialisés par Monsanto. Si cette condamnation historique avait relancé le débat sur l’interdiction du glysophate en Europe, cette nouvelle législation Autrichienne devrait en faire autant.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires