La maltraitance animale est désormais passible de 7 ans de prison aux Etats-Unis La maltraitance animale est désormais passible de 7 ans de prison aux Etats-Unis

Planète

La maltraitance animale est désormais passible de 7 ans de prison aux Etats-Unis

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 27 Novembre 2019

Le 25 novembre 2019, Donald Trump, Président des Etats-Unis, a signé un projet de loi visant à inscrire la maltraitance animale comme un crime fédéral.

Peut-être aura-t-il fait quelque chose de bien de son mandat. Le Président Donald Trump a signé, le 25 novembre dernier, un projet de loi visant à inscrire la maltraitance animale comme un crime fédéral aux Etats-Unis. Désormais, elle sera donc passible jusqu’à 7 ans de prison. 
Aucun comportement lié à la maltraitance ne sera ainsi toléré dans le pays, comme s’est réjoui l’élu démocrate Ted Deutsch et le républicain Vern Buchanan, à l’origine de ce projet. Cela vise notamment à punir les auteurs de vidéos qui montrent des animaux écrasés, brûlés, noyés, étouffés ou "soumis à des blessures corporelles graves". Depuis 2010, la loi ne punissait ces derniers que pour la diffusion de ces vidéos, mais jamais pour leurs actes barbares.

En France, la loi est moins sévère puisque les coupables de maltraitance sur un animal domestique ne sont condamnés qu’à 750 euros d’amende. Le pays la différencie également des actes de cruauté "graves" pour lesquelles les coupables encourent jusqu’à 30 000 euros d’amende et deux ans d’emprisonnement. 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires