La France connait un taux record de consommation de cocaïne, et c’est inquiétant La France connait un taux record de consommation de cocaïne, et c’est inquiétant

Planète

La France connait un taux record de consommation de cocaïne, et c’est inquiétant

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Mardi 23 Avril 2019

Jeudi 18 avril 2018, l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT) a publié son rapport annuel sur les habitudes de consommation de drogues des Français. Retour sur les chiffres clés.

Narcos, Breaking Bad, Ozark… Qu'ont en commun toutes ces séries ? La drogue. Et, selon l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT), l’image positive dont bénéficie la drogue, en particulier la cocaïne, a causé une augmentation d’1,5% de consommateurs français de ce stupéfiant au cours de l’année 2018. Soit une multiplication par quatre et ça, en seulement deux décennies chez les Français de 18-24 ans. Selon le Service d’information, de renseignement et d’analyse stratégique sur la criminalité (Sirasco), cette tendance s’explique aussi par l’explosion du marché de la “poudre blanche”, de plus en plus accessible.

Mais le cannabis reste le stupéfiant le plus consommé en France. Près d’un Français sur deux en a déjà consommé (45%) : “C’est une drogue qui est consommée par les jeunes, mais du fait de sa disponibilité et du fait des modes de consommation, les gens continuent à fumer en vieillissant", explique Julien Morel d’Arleux, directeur de l’OFDT. Cependant, la consommation des jeunes âgés de moins de 17 ans inquiètent les spécialistes. Selon eux, ils sont 7% à présenter un usage problématique du cannabis, "aujourd'hui on sait que les effets du cannabis sont très importants sur le cerveau et que le cerveau est en pleine maturation jusqu'à 22-25 ans", précise le directeur Morel d’Arleux.

Enfin, l’étude nuance ces chiffres en précisant que “les Français continuent de penser que l’héroïne et la cocaïne sont extrêmement dangereuses dès la première prise. Mais ils sont aussi de plus en plus conscients des dommages sociaux créés par le tabac et l’alcool”. Le rapport de l’Observatoire français des drogues et toxicomanies révèle que les adultes qui fument tous les jours (27%) sont quasiment trois fois plus nombreux que les buveurs quotidiens (10%). Mais leur consommation est en baisse. Ce qui est une bonne nouvelle.

O.M

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires