#JeSauveUneSirène : l’improbable campagne écolo d’Arielle Dombasle #JeSauveUneSirène : l’improbable campagne écolo d’Arielle Dombasle

Planète

#JeSauveUneSirène : l’improbable campagne écolo d’Arielle Dombasle

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Samedi 18 Janvier 2020

Pour sensibiliser aux enjeux climatiques, Arielle Dombasle ne fait pas dans la demi-mesure. Ce vendredi 17 janvier 2020, elle a dévoilé sa campagne #JeSauveUneSirène.

Arielle Dombasle ne fait rien comme tout le monde et elle le prouve encore une fois. Le 17 janvier 2020, la chanteuse et actrice a mis en ligne une vidéo intitulée Save the mermaids : pick up the plastic, dans laquelle on l’aperçoit grimée en sirène. Un clip de moins d’une minute, semblable à une fable, qui appuie sa campagne #JeSauveUneSirène, soutenue par la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme. Le but : sensibiliser au ramassage du plastique, particulièrement sur les plages, via les réseaux sociaux.


Dans un communiqué, Arielle Dombasle déclare "avoir toujours aimé nager" mais s’être aperçue que "les endroits les plus purs, les écosystèmes les plus harmonieux (…) subissent une dégradation tragique, envahis par des détritus toujours plus abondants, à commencer par les déchets en matière plastique". Elle explique également que "la figure de la sirène a toujours cristallisé les imaginaires autour du mystère et de la beauté des océans", d’où ce choix artistique. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires