Gaspillage alimentaire : un emballage en spray pour conserver les fruits et légumes arrive sur le marché Gaspillage alimentaire : un emballage en spray pour conserver les fruits et légumes arrive sur le marché

Planète

Gaspillage alimentaire : un emballage en spray pour conserver les fruits et légumes arrive sur le marché par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 11 Décembre 2019

Petite révolution dans les supermarchés européens. Depuis le 9 décembre 2019, certains aliments sont conservés grâce à un spray végétal évitant le contact avec l’oxygène, l’évaporation d’eau et surtout, l’utilisation d’emballages en plastique.

En Europe, 88 millions de tonnes de marchandise sont jetées tous les ans pour un coût total de 143 milliards d’euros. Un vaste problème écologique que la Commission européenne tente de régler avec un plan d’économie circulaire mais qui pourrait aussi trouver sa solution dans des initiatives privées. Depuis 2018, l’entreprise américaine Apeel Sciences développe un spray végétal qui, une fois pulvérisé sur les fruits et légumes, évite le contact nocif avec l’oxygène et l’évaporation d’eau. Comestible et entièrement naturel, il est en partie financé par la fondation Bill & Melinda Gates et pourrait être un nouvel acteur majeur dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. D’ailleurs, depuis sa mise en vente aux États-Unis, la quantité de pommes, asperges et citrons invendu.e.s a été divisée par deux dans le pays. L’entreprise assure même qu’il est capable d’allonger la durée de conservation d’un avocat de deux semaines.

Des résultats prometteurs qui ont l’Allemagne et le Danemark à se munir à leur tour de ce spray capable d’allonger les dates de péremption et d’éviter que les fruits et légumes ne pourrissent, tout en limitant l’utilisation massive de plastique à usage unique. Si le test est concluant, son usage pourrait être étendu à toute l’Europe.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires