Environnement : des élèves indiens paient leurs frais de scolarité en déchets plastiques Environnement : des élèves indiens paient leurs frais de scolarité en déchets plastiques

Planète

Environnement : des élèves indiens paient leurs frais de scolarité en déchets plastiques par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Dimanche 26 Mai 2019

Dans le nord de l’Inde, nombreuses sont les familles qui n’ont pas les moyens de payer les frais de scolarité de leurs enfants. Une école leur vient donc en aide en leur proposant une scolarité gratuite, à condition que les élèves recyclent leurs déchets plastiques au sein de l’établissement. Explications.

Dans le village de Pahomi, situé dans l'État d'Assam au nord de l’Inde, la plupart des familles sont beaucoup trop pauvres pour payer la scolarité de leurs enfants. Résultat : bon nombre d’entre eux sont contraints de travailler dès le plus jeune âge, souvent dans des conditions sanitaires déplorables. Fort de ce triste constat, un couple d’Indiens a donc décidé de fonder une école solidaire et écologique. 

Mazin Mukhtar, un ancien ingénieur et sa femme, Parmita Sarma, une travailleuse sociale, ont ouvert un établissement scolaire où les frais de scolarité sont remplacés par une collecte de déchets plastiques. Créée en 2016, l’école Akshar permet donc aux enfants du village d’aller à l’école gratuitement et même, d’être rémunéré.e.s s’ils/elles décident de poursuivre leurs études. Plus fort encore : certains d’entre eux/elles sont formé.e.s à des activités rémunérées qui leur permettent de vivre plus dignement. Un engagement social et écologique puisque chaque semaine, les élèves sont appelé.e.s à apporter leurs déchets en classe pour qu’ils y soient recyclés et transformés en éco-briques, utilisées pour des projets de construction. Ainsi, chaque enfant qui dépose vingt-cinq déchets par semaine à l’école, est exempté.e de frais scolaire. Une manière efficace de protéger l’environnement et de sensibiliser à la cause écologique. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires