Environnement : 89% des jeunes aimeraient que l’on améliore le système actuel de tri des déchets Environnement : 89% des jeunes aimeraient que l’on améliore le système actuel de tri des déchets

Planète

Environnement : 89% des jeunes aimeraient que l’on améliore le système actuel de tri des déchets

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 17 Décembre 2019

Selon une étude Harris Interactive pour l’ONG Océans sans Plastiques et la Fondation Tara Océan, 90% des jeunes se diraient concernés par la pollution plastique. Presque autant aimeraient d’ailleurs que le sytème de tri des déchets actuel soit repensé.

Alors que la France planche sur une fin du plastique à usage unique pour 2040 (seulement), Harris Interactive a mené l’enquête avec l’ONG Océans sans Plastiques et la Fondation Tara Océan, pour connaître la relation qu’entretiennent les jeunes générations avec le plastique. Ainsi, 90% des jeunes de 18-34 ans se diraient même concernés par ce fléau, les 18-24 ans en tête de cortège. La moitié des jeunes se dirait même "tout à fait concernée", faisant de la pollution l’une de leurs préoccupations principales.
Selon eux, le plastique est majoritairement associé à des termes négatifs tels que "pollution" ou "déchets". Ils regrettent notamment que la matière pollue les océans, participe à la pollution de l’atmosphère et, à défaut de trouver une matière pour le remplacer, souhaiteraient surtout trouver un meilleur moyen de le recycler

Ils seraient alors une majorité, soit 91%, à estimer qu’il faudrait réduire la quantité d’emballages autour des produits alimentaires. 89% pensent même qu’il serait temps d’améliorer le système actuel de tri des déchets.
Mais comment faire ? Selon le sondage, ils seraient 85% à vouloir que l’on encourage davantage la consommation de produits en vrac, 84% aimeraient également que l’on développe la mise en place de consignes, autant sur les emballages recyclables que sur les emballages réutilisables. La moitié des jeunes interrogés se diraient prêts à y avoir recours systématiquement. 33% d’entre eux le feraient même souvent si cela existait. En fait, selon les chiffres, 86% des Français - soit une écrasante majorité - seraient prêts à adopter un système comme celui-ci, surtout si les épiceries et grandes surfaces s’équipaient pour recevoir les consignes. Rien de plus simple finalement que de partir faire ses courses en ramenant les anciens déchets. Allez, et si on s’y mettait ? 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires