Climat : les océans se réchauffent plus vite que les scientifiques ne le pensaient Climat : les océans se réchauffent plus vite que les scientifiques ne le pensaient

Planète

Climat : les océans se réchauffent plus vite que les scientifiques ne le pensaient par Zoé Puyremond

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 14 Janvier 2019

Le dérèglement climatique est aujourd’hui un problème incontournable pour la planète. Une étude publiée, jeudi 10 janvier 2019, démontre que d’anciennes recherches avaient sous-estimé l’impact du phénomène.

"Le réchauffement océanique est un indicateur très important du changement climatique et nous avons les preuves que ce réchauffement va plus vite que ce que nous pensions" explique Zeke Hausfather, scientifique de l’Université de Californie à Berkeley. Parue jeudi 10 janvier 2019, l’étude en regroupe quatre autres menées depuis 2014. Il faut savoir que les océans absorbent les gaz à effets de serre émis dans l’atmosphère. La recherche démontre donc que leur chaleur augmenterait de 40% plus rapidement que calculé auparavant.

En 2014, le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution de climat (GIEC) estimait que sur la période 1971-2012, la chaleur était de 0,20 et 0,32 watt par mètre carré. Ce chiffre est revu à la hausse de 0,1 watt. Une analyse inquiétante qui pourrait avoir de grandes répercussions : élévation du niveau de la mer (30cm d’ici 2100, d’après la même étude), destruction des coraux, catastrophes naturelles et diminutions des glaciers.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires