Climat : il y aura bientôt 10 à 25 canicules par an à Paris Climat : il y aura bientôt 10 à 25 canicules par an à Paris

Planète

Climat : il y aura bientôt 10 à 25 canicules par an à Paris par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Dimanche 30 Juin 2019

Il va falloir s’y habituer, les fortes chaleurs feront désormais faire partie intégrante de nos quotidiens. Selon Météo-France, les épisodes caniculaires seront même de plus en plus nombreux, surtout à Paris.

Amies Parisiennes, amis Parisiens, nous avons une mauvaise nouvelle pour vous. Si vous souffrez de la chaleur étouffante de ces derniers jours de juin 2019, vous n’avez encore rien vu. Selon les experts de Météo-France, la température moyenne dans la capitale pourrait augmenter de 4°C entre 2071 et 2100. Il pourrait ainsi bientôt y avoir 10 à 25 canicules par an à Paris, au lieu d’une seule en moyenne. La faute à l’ennemi public n°1 : le réchauffement climatique qui multiplie et intensifie les épisodes caniculaires. 

"Les températures moyennes pourraient grimper de +2°C à +4°C", s’inquiète l’Agence parisienne du climat sur le site de la Mairie de Paris. Ainsi, le nombre annuel moyen de journées estivales dans la capitale, qui tourne aujourd’hui autour de 49, pourrait atteindre les 59 à 109 jours d’ici 2100. Une tendance au réchauffement qui vaut pour l’ensemble de l’Hexagone. D’ailleurs, les experts préviennent : "Il faudra s’attendre à une diminution du nombre de jours de l’hiver et à l’augmentation du nombre de journées chaudes chaque année"

Un problème que la Mairie de Paris a pris à bras-le-corps depuis mars 2018 en mettant en place le Plan Climat qui a pour objectif principal de faire de la capitale une ville neutre en carbone d’ici 2050. Espérons que ces nouvelles mesures limitent suffisamment la hausse des températures.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires