Cette ceinture "magique" permettra bientôt de soulager nos douleurs de règles Cette ceinture "magique" permettra bientôt de soulager nos douleurs de règles

Planète

Cette ceinture "magique" permettra bientôt de soulager nos douleurs de règles par Zoé Puyremond

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Samedi 9 Février 2019

Pour certaines personnes, la période menstruelle reste un moment redouté, car elle s’accompagne d’importantes douleurs. Mais deux jeunes entrepreneuses ont trouvé une solution : une ceinture conçue spécialement pour les règles, qui sera en vente d’ici peu.

Le projet de Ferdaous El benni et Asma Hassoune : trouver un moyen pratique pour soulager les douleurs de règles – crampes, maux de ventre, de dos... A 23 ans, elles sont lauréates du concours "Talents des cités" du Centre-Val de Loire, le 31 janvier 2019. Elles ont également remporté le concours national "Pépite Tremplin", en novembre 2018 et régional "Pépite Challenge", quelques semaines avant. Ferdaous El benni est étudiante en chimie et cosmétique à l’Université d’Orléans. Quant à Asma Hassoune, elle étudie la communication. C’est lors d’un voyage au Maroc qu’est née l’idée de cette ceinture, baptisée AMRITA. "Nous étions parties à Marrakech pour un stage de cinq mois. Asma et moi vivions alors en colocation, raconte Ferdaous El benni. On s’est vite rendu compte que nous n’avions rien apporté pour soulager nos douleurs de règles. Et se procurer une bouillote ou des cachets étaient beaucoup plus compliqué qu’on ne le pensait. Nous avons alors voulu trouver une solution non-toxique, sans effets-secondaires, et surtout, pratique et discrète". Leur objectif était également que le sujet des règles ne "reste pas secret" : "On assume nos douleurs, on assume nos règles", développe l’entrepreneuse.

Dans leur étude de marché, Ferdaous El benni et Asma Hassoune ont constaté que les douleurs menstruelles concernaient 90% de personnes ayant leur règle, dont 10% souffrent d’endométriose. Pour les soulager, AMRITA, encore à l’état de prototype, réunit des propriétés chauffantes, massantes et apaisantes. Elle se veut aussi plus pratique que notre vieille bouillote : très fine, elle se glisse facilement sous les vêtements. A la chaleur, régulée par l’utilisateur.trice, s’ajoutent les propriétés massantes du textile et celles, apaisantes, d’actifs 100% naturels. Il suffira de les recharger après six lavages (ce qui correspond à six mois d’utilisation) à l’aide d’un spray. Et la ceinture est utilisable à vie.
En collaboration avec la designeuse Megan Blanvillain, Ferdaous El benni et Asma Hassoune ont élaboré différentes gammes de couleurs, et trois catégories des produits (personnes "actives", "étudiantes" et "sportives"). La mise sur le marché de leur produit est estimée à janvier 2020, pour un prix ne dépassant pas une centaine d’euros.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

Cookie Settings