Asie : on a retrouvé des dents viellent de 100 000 ans Asie : on a retrouvé des dents viellent de 100 000 ans

Planète

Ces dents vieilles de 100 000 ans prouveraient que le berceau de l'univers pourrait aussi être en Asie

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 18 Janvier 2019

Ces dents sembleraient appartenir à un cousin asiatique de l'homme moderne : l'homme de Denisova.

Des chercheurs chinois et espagnols ont analysé des dents humaines à Xujiayao, dans le nord de la Chine. Ces dernières seraient vieilles de 100 000 ans et se rapprocheraient de l’espèce humaine."L'arrivée d'Homo sapiens dans l'Est asiatique reste encore floue", a expliqué Jean-Jacques Hublin, directeur du département d'évolution humaine à l'institut Max Planck de Leipzig.

L'homme de Denisova n'est pas l’un de nos ancêtres mais comme Néandertal, mais un cousin."La difficulté c'est qu'il n'y a pas d'information génétique disponible pour les restes de Xujiayao", a révélé Clément Zanolli paléoanthropologue à l'Université de Bordeaux. En revanche, l’ADN de ces dents a permis de comprendre son existence. Il devait peupler une grande partie du continent asiatique, quand l'homme de Néandertal peuplait l'Europe. 

Les chercheurs chinois soulignent que la présence de nombreux ossements datant de 100 000 ans peut-être un argument valable pour fragiliser la théorie qui assure que les humains viendraient tous d'Afrique. Finalement l’Asie pourrait être le berceau de l’humanité.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires