À Rome, on peut payer son ticket de métro avec du plastique À Rome, on peut payer son ticket de métro avec du plastique

Planète

À Rome, on peut payer son ticket de métro avec du plastique

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Jeudi 8 Août 2019

La mairie de Rome a installé des machines dans le métro qui permettent d’échanger ses bouteilles en plastiques vides contre des tickets de métro.

En voilà une bonne idée qui devrait encourager les usagers du métro de la capitale italienne à se mettre au recyclage. À Rome, si vous ne savez pas quoi faire de vos bouteilles en plastique vides, au lieu de les jeter vous pouvez les échanger contre des titres de transport. Mais comment ? Tout simplement grâce à des machines qui ont été installées dans 3 stations différentes (Cipro, Piramide et San Giovanni), soit une sur chaque ligne depuis le 24 juillet 2019. À savoir qu’une bouteille vaut 5 centimes, il suffit donc d’en ramener au moins 30 pour obtenir le fameux ticket qui vaut lui 1,50 euros. Le crédit gagné est ensuite enregistré sur une application, de quoi se constituer une petite cagnotte. Une fois le montant nécessaire atteint, le ticket est automatiquement disponible au format numérique sur votre téléphone que vous pouvez directement passer sur un portique afin de valider votre trajet. 

Virginia Raggi la maire de Rome n’a pas caché sa fierté à l’idée que sa ville soit "la première grande capitale européenne à introduire un tel système". Une initiative également saluée par Sergio Costa le ministre de l’Environnement italien qui a tout de même rappelé dans un post publié sur Facebook que : "l’idéal serait de consommer moins de bouteilles en plastique à usage unique et de préférer les gourdes"

L’Express rapporte que des bornes similaires avaient déjà été installées en 2018 à Istanbul. Elles permettaient d’emprunter le métro en échange de bouteilles mais aussi de cannettes.On attend désormais un dispositif du même genre en France

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires