5 astuces pour lutter contre la pollution numérique chez soi 5 astuces pour lutter contre la pollution numérique chez soi

Planète

5 astuces pour lutter contre la pollution numérique chez soi par Laura Anglionin

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 22 Août 2019

Après avoir respiré l’air pollué au dioxyde de carbone, nous avons tous une seule envie : rentrer dans un chez-soi propre et respirable. Mais, comment rendre son domicile pur ?

#1. Troquer votre lampe de chevet pour une lampe en cristal de sel de l’Himalaya
Oui du sel sur un luminaire peut améliorer votre qualité de sommeil, exit l’asthme et les allergies, le sel rose de l’Himalaya aidera vos voies respiratoires à fonctionner correctement. Parfait lors des pics de pollution. En plus d’améliorer l’humeur et la concentration, la lampe de sel lutterait contre la dépression saisonnière due aux journées qui raccourcissent vite, après l’automne. La lumière tamisée que diffuse ce luminaire permet de couper avec les lumières bleues de vos appareils électroniques (smartphones, tablettes, ordinateurs et la télévision).

#2. Eteindre votre box internet
A quoi bon laisser allumer vos appareils électroniques la nuit alors que vous ne vous en servez pas, puisque vous dormez hormis votre réveil posé sur votre table de chevet. Vous pouvez aussi l’éteindre quand vous sortez de chez vous.

#3. Nettoyer sa boîte mail
Vous ne le savez peut-être pas mais envoyer un mail avec une pièce-jointe émet 19 grammes de Co2, ce qui équivaut à une ampoule basse consommation allumée pendant une bonne heure. Mais grâce à des sites spécialisés dans la pollution numérique, il est possible de rendre sa boîte mail plus verte. C’est le cas avec Cleanfox qui propose de nettoyer votre boîte mail, le site se débarrassera de vos newsletters non lus. Pratique quand on n’a pas envie de se désabonner à chaque média, marque, etc. Leur slogan "500 mails supprimés, c’est un arbre planté".

#4. Réduire son temps de visionnage sur les plateformes de streaming
Netflix, Amazon Prime Video, MyCanal et bientôt AppleTV+ pollueraient, 300 millions de tonnes de CO2 ont été émises dans le monde, l’année dernière, en 2018. S’ajoute à cela la consommation de vidéos en ligne sur Youtube ou Dailymotion (oui il y a encore des personnes qui utilisent cet hébergeur), mais aussi la consultation de sites pornographiques et les réseaux sociaux, en dernière position.

#5. Investir dans un purificateur d’air
Pour capturer la pollution de votre intérieur, rien de mieux que cet appareil, capable de détecter les polluants nichés dans votre maison. Afin de braver les canicules qui seront de plus en plus longues, les étés suivants, vous pouvez opter pour un purificateur qui fait également rafraîchisseur d’air, idéal pour les fortes chaleurs.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires