2019 sera une année pauvre en production de miel mais voici comment vous pouvez aider les abeilles 2019 sera une année pauvre en production de miel mais voici comment vous pouvez aider les abeilles

Planète

2019 sera pauvre en production de miel mais voici comment vous pouvez aider les abeilles par Pierre-Guillaume Ligdamis

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 14 Août 2019

L’année 2019 présage un bilan plutôt difficile pour les apiculteurs. Ces derniers déplorent des récoltes de miel particulièrement mauvaises notamment à cause du dérèglement climatique qui a aussi contribué à la disparition des abeilles. Même s'il nous est pas possible d'agir sur la météo, à petite échelle il existe tout de même des solutions pour contribuer à la préservation de ces insectes indispensables à notre écosystème.

La récolte n’est pas encore terminée mais les apiculteurs se veulent déjà plutôt pessimistes : il n’y aura pas beaucoup de miel en 2019. Comme le rapporte des apiculteurs de Drôme et d’Ardèche à France inter, même s’il faut attendre le mois de septembre pour obtenir un bilan définitif, ils constatent déjà que leurs ruches n’ont pas produit beaucoup de miel et que l’année s’annonce donc plutôt tendue. Christophe Debourg producteur dans le Rhône déclarait même à RTL : "cette année c’est la catastrophe. Il y a très peu de miel c’est compliqué. Je n’ai jamais vu ça."
Du côté de l’Union nationale des apiculteurs même son de cloche, ils prévenaient sur Twitter à la fin du mois de juillet 2019 qu’il n’y aurait : "pas de miel dans les ruches cette année" en partageant une vidéo où un apiculteur inquiet lançait un signal d’alarme face à sa production insuffisante voire inexistante de miel.


À qui la faute ? Tous sont d’accord pour mettre en cause la météo capricieuse et les perturbations climatiques qui ont été particulièrement nombreuses cette année. La récolte avait déjà été mauvaise au printemps à cause du gel pendant la période de floraison et malgré les espoirs des apiculteurs, la situation ne s’est pas du tout arrangée en été. La production a même été quasi nulle suite aux épisodes de canicule et de sécheresse qui ont ébranlé les ruches. De quoi laisser bon nombre de producteurs dans le doute quant à l’avenir de leur profession. "On perd de l'argent pour faire notre travail" explique Christophe Debourg à RTL

Et si ce dérèglement climatique affecte la productivité, le travail et les finances des apiculteurs, il met aussi en péril la vie des abeilles qui finissent par mourir de faim en raison de l’absence de nectar dans les fleurs et les plantes qu’elles butinent. Celles-ci se montrent également très vulnérables face à la chaleur qui les affaiblit et les obligent à sortir de leurs ruches pour s’hydrater. Une situation plutôt alarmante quand on sait que les abeilles sont menacées de disparaître et que leur taux de mortalité est de plus en plus important. On parle même d’un "syndrome d’effondrement des colonies". Selon France inter, 40% des espèces sont en danger de disparition. La faute aux pesticides, à l’agriculture intensive, au changement climatique, aux virus mais aussi à certains prédateurs naturels. 
 

Comment essayer de sauver les abeilles ? 
S’il n’est pas vraiment possible de prévoir et d’agir directement sur les conditions climatiques pour relancer la production de miel, il existe néanmoins quelques conseils et gestes à connaitre pour aider à sauver les abeilles.  Car si vous ne considérez ces insectes que comme des parasites dont les piqûres vous effraient sachez que les abeilles sont pourtant indispensables à la survie de notre écosystème. Si elles disparaissaient cela affecterait notre alimentation par exemple, car les plantes et les cultures de fruits, de légumes ou de café ont besoin de la pollinisation pour germer. 

#1 Plantez des fleurs et des herbes aromatiques
 Vous pouvez par exemple planter certaines fleurs ou plantes dites mellifères dans votre jardin, sur votre balcon ou dans des jardinières sur le rebord de votre fenêtre. Elles serviront ainsi de refuge aux abeilles. Les dahlias, le lys, le coquelicot  ou la lavande sont particulièrement appréciées pour leur nectar de même que des herbes aromatiques comme le thym, le persil ou l’origan. 

#2 Donnez-leur à boire
Les abeilles aussi ont besoin de s’hydrater, déposez un petit récipient d’eau à proximité d’une ruche ou dans votre jardin pour que les travailleuses puissent se ravitailler. Cela peut aussi les aider en période de forte chaleur à rafraîchir leur habitat. 

#3 N’utilisez pas de pesticides
On peut comprendre que vous en ayez marre des mauvaises herbes et des parasites qui dévorent les plantes dans votre jardin cependant ce n’est pas une raison pour recourir aux pesticides toxiques dangereux pour les abeilles, pour la nature en général et pour votre santé. Optez pour des solutions naturelles comme des décoctions à base de plantes.

#4 Installez un nichoir à abeilles
Si vous avez de la place dans votre jardin ou sur votre balcon, achetez ou fabriquez un nichoir pour les abeilles. Ils pourront servir d’abri et protéger les abeilles sauvages en hiver notamment. 

#5 Parrainez des ruches
Il existe des organisations comme Un toit pour des abeilles qui vous permettent de donner de l’argent pour parrainer une ruche et participer à la sauvegarde de l’espèce. Vous devenez ainsi le parrain de 4000 abeilles et vous recevez régulièrement des pots de miels pour vous remercier de votre soutien.
 
#6 Soutenez les petits apiculteurs
Pour les aider à faire face aux difficultés de production aidez les petits apiculteurs à survivre en achetant leur miel bio qui ne sera que meilleur que ceux produits artificiellement.
 
#7 Abonnez vous au compte Instagram de la première abeille influenceuse
Le compte Instagram @bee_nfluencer a été lancé à l’initiative de la Fondation de France et de son programme Beefund. Il nous permet de suivre les aventures d’une bee influenceuse. Son but ? Obtenir le plus d’abonnés afin d’effectuer des partenariats et récolter de l’argent auprès des marques. Les fonds sont ensuite destinés à financer des projets de sauvegarde des abeilles. 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires