Une actrice égyptienne risque 5 ans de prison après avoir porté une robe transparente Une actrice égyptienne risque 5 ans de prison après avoir porté une robe transparente

News

Une actrice égyptienne risque 5 ans de prison après avoir porté une robe transparente par Zoé Puyremond

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 5 Décembre 2018

Rania Youssef est apparue à la cérémonie de clôture du festival international du film du Caire avec une robe en partie transparente. Pour ce choix vestimentaire, elle devra comparaître devant la justice le 12 janvier.

Une robe noire en partie transparente dévoilant ses jambes, cela vaut cinq ans de prison. Voilà la sanction à laquelle Rania Youssef est aujoud'hui exposée. Après l’apparition de l’actrice sur le tapis rouge, l’avocat Amrou Abdessalam a porté plainte au tribunal du Caire pour "incitation à la débauche". Un second avocat, connu pour avoir porté plainte contre plusieurs célébrités, a également accusé son apparence d’être "contraire aux traditions […] cela a nui au festival et à l’image de la femme égyptienne".

Ces accusations ont déclenché une vague de réaction sur la toile. L’actrice de 45 ans s’est alors excusée sur compte Twitter : "J’ai probablement fait un mauvais calcul quand j’ai choisi de porter cette robe". Un scandale qui prouve que dans certains pays, la liberté des femmes est encore bafouée.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus