Sarah Jessica Parker

News

Sarah Jessica Parker victime de Photoshop en une de "Harper's Bazaar"

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Le magazine américain "Harper’s Bazaar" a fait un teasing, vendredi 18 septembre, pour annoncer son prochain numéro qui sortira le 22 septembre. En une, l’actrice Sarah Jessica Parker… méconnaissable.

Trop de Photoshop, tue le Photoshop. Le magazine de mode Harper’s Bazaar a dévoilé, vendredi 18 septembre, sa couverture du mois d’octobre avec Sarah Jessica Parker qui sortira le 22 septembre en kiosque. Jusque-là tout va bien. Mais quand on regarde de plus près, on comprend qu’il y a vite un problème. SJP est méconnaissable.###twitter### Alors qu’elle a accepté de faire la une de Harper’s Bazaar pour répondre aux rumeurs concernant un nouveau Sex and the city, qu’elle a d’ailleurs formellement démenti, SJP ne devait pas s’attendre à ça… Pour le moment, aucune réaction de l’actrice n’est à signaler. On ne peut pas en dire autant des internautes après la publication de le couverture du numéro de Harper Bazaar sur leur Instagram. Les commentaires sont assez évocateurs...

Ce n’est pas la première fois que l'actrice est victime de retouches abusives. Déjà, en 2013, pour la couverture de l’édition chinoise de Harper’s Bazaar, Sarah Jessica Parker était une nouvelle fois méconnaissable.

En tout cas, à défaut d’être magnifique sur la couverture de Harper’s Bazaar et de rejouer avec ses copines dans Sex in the city, Sarah Jessica Parker refait son apparition sur le petit écran dans la série Divorce. 

Crédit : Harper's Bazaar. 

Marie Clergeot

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus