News

Voilà pourquoi Rihanna ne chantera pas lors du Super Bowl 2019 par Anaïs Robert

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 19 Octobre 2018

La superstar américaine était le choix n°1 de la NFL qui organise le spectacle de mi-temps du prestigieux Super Bowl. Mais Rihanna a dit non en soutien à l'ex quaterback Colin Kaepernick, icône de la lutte contre les violences policières et écarté des terrains de jeu pour cette raison. Comme si l'on avait besoin d'une nouvelle raison d'aimer encore plus la chanteuse...

Une des scènes les plus prestigieuses des Etats-Unis et un contrat à plusieurs millions de dollars. Voilà ce qu'a refusé Rihanna. En soutien au joueur de football américain Colin Kaepernick, la chanteuse ne sera pas la tête d'affiche du concert de mi-temps du Super Bowl, organisé par la NFL (l’association des équipes de football américain), le 3 février 2019. 

L’ancien quaterback des 49ers de San Francisco a lancé un vaste mouvement de protestation contre les violences policières envers les Afro-Américains en s’agenouillant lors de l’hymne nationale. Cet engagement lui a couté cher : mis au ban par la NFL, l'égérie Nike n’a pas retrouvé d’équipe depuis.

Déjà élue "personnalité humanitaire de l’année" par la fondation Harvard, Rihanna prouve une nouvelle fois son engagement et inspire le respect. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus