Quand Kanye West se compare à Léonard de Vinci

News

Quand Kanye West se compare à Léonard de Vinci en interview

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Jeudi 25 Juin 2015

Dans une interview accordée à "The Sunday Times", Kanye West n’a pas hésité à se comparer au créateur de la Joconde, Léonard de Vinci puis à une chaise... Explications.

Kanye West continue sur sa lancée mégalo. Lors d’une interview accordée à The Sunday Times, la star – qui s’est déjà comparée à Steve Jobs, Shakespeare ou Jesus Christ – semble avoir trouvé un nouveau modèle. Il s’agit du célèbre peintre et également créateur de la Joconde, Léonard de Vinci. ###Twitter### Lors de cet entretien, il a d'abord demandé au journaliste "d’imaginer si Léonard de Vinci n’était reconnu que pour la première chose qui l’a rendu célèbre". Il a alors compris que ses paroles pourraient causer du tort à sa femme (Kim Kardashian est en effet devenue célèbre à cause d'une sextape) et a ajouté "Je ne dis pas que je suis de Vinci mais je pense qu’il est normal de se comparer à n’importe qui". Il poursuit sa théorie en affirmant : "Je pourrais très bien me comparer à cette chaise. Voilà, je suis une chaise". Un discours complexe et peu compréhensible, mais propre au rappeur. En effet, ce dernier a l’habitude de partager des théories un peu floues lorsqu’il se retrouve en interview. Dans son livre Book of Yeezus, une reprise de la Genèse, Kanye West a remplacé le mot "Dieu" par "Yeezus" (un diminutif de son surnom Yeezy et de Jésus). Jean-Claude Van Damme aurait-il de la concurrence ?

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

Léa Cardinal

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus