Quand Blake Lively trolle Ryan Reynolds pour son anniversaire

News

Quand Blake Lively trolle Ryan Reynolds pour son anniversaire

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mardi 24 Octobre 2017

A l’occasion de l’anniversaire de Ryan Reynolds, Blake Lively a décidé de faire une petite blague à son mari. Et c’est plutôt drôle.

La vengeance est un plat qui se mange froid. Pour célébrer l’anniversaire de Ryan Reynolds, qui se déroule ce 24 octobre 2017, Blake Lively a partagé un cliché plutôt amusant sur son compte Instagram. Elle a posté une photo sur laquelle on découvre...Ryan Gosling. Et non ce n'est pas une erreur. Sur ce cliché, on peut deviner les traits de Ryan Reynolds qui pose aux côtés de l'acteur. En effet, la star de Gossip Girl a décidé de couper une partie du visage de son mari. En légende, Blake Lively a ajouté "Happy Birthday, baby", en français, "Joyeux anniversaire, bébé". Une blague amusante, qui n’est en fait qu'une vengeance...

Happy Birthday, baby.

Une publication partagée par Blake Lively (@blakelively) le

Souvenez-vous, en août dernier, Ryan Reynolds avait trollé Blake Lively en postant un cliché de la jeune femme sur lequel son visage était coupé. L'acteur avait d'ailleurs écrit sous la photo "Happy Birthday to my amazing wife", en français, "Joyeux anniversaire à ma magnifique femme". Apparemment, l’humour rythme le quotidien des deux amoureux. Et on adore ça !

Happy Birthday to my amazing wife.

Une publication partagée par Ryan Reynolds (@vancityreynolds) le


Ava Skoupsky

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus