Sur Instagram, Marion Cotillard se paie Donald Trump

Marion Cotillard se paie...

Pendant ce temps-là, Marion Cotillard se paie Donald Trump sur Instagram

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 8 Février 2017

L’actrice n’est pas fan de Donald Trump, et elle le lui a fait savoir en commentant une de ses photos sur Instagram d’une manière très évocatrice.

On le sait tous : beaucoup de gens ne portent pas Donald Trump dans leur cœur. Parmi ces personnes, on retrouve  Ashton Kutcher, Meryl Streep, Kerry Washington et bien d’autres encore qui le lui font savoir via des petits gestes ou encore des discours engagés. Mais l’actrice française a une manière bien à elle (et assez discrète) d’exprimer son ressentiment envers le président des Etats-Unis.

En réaction à une photo postée sur Instagram par Donald Trump himself, Marion Cotillard a commenté une série d’emojis… faisant des doigts d’honneur ! La photo en question montre le POTUS signant un décret visant à relancer les très controversés projets d’oléoducs Keystone XL et Dakota Access.

Capture d'écran Instagram
 

Noyé parmi les quelques 13 000 commentaires présents sur la photo, la réaction très vive de l’actrice a fait bondir certains internautes, lui conseillant de se désabonner de la page de Donald Trump.

Sa réserve quant au 45ème président des Etats-Unis n’est néanmoins pas nouvelle. En promotion pour son film Alliés, Marion Cotillard avait ironisé : "J'adore Donald Trump... Je suis tellement contente que nous nous dirigions vers ça en France aussi..."

Maylis Casse

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus