Oprah Winfrey s'exprime sur scène lors du Film Independent Spirit Awards à Santa Monica en 2015

Oprah Winfrey songe à se présenter à la...

Oprah Winfrey songe vraiment à se présenter à la présidentielle de 2020

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mardi 9 Janvier 2018

Lors de la cérémonie des Golden Globes, qui se déroulait le 7 janvier 2018, l’animatrice Oprah Winfrey a conquis le public avec un long discours sur le harcèlement sexuel et le racisme. Au point même, que certaines célébrités l’imaginent déjà future présidente des Etats-Unis. Et il semblerait que la femme d’affaire ne soit pas contre cette idée...

L’animatrice et productrice Oprah Winfrey envisagerait de s'engager dans une campagne présidentielle. Après avoir prononcé un long discours en faveur de la lutte contre le harcèlement sexuel et le racisme lors des Golden Globes le 7 janvier 2018, Oprah Winfrey a conquis le public et enflammé les réseaux. Beaucoup ont vu dans cette déclaration un discours politique. Au point même que certaines célébrités la voient déjà en lice pour les prochaines élections présidentielles des Etats-Unis, en 2020. La chanteuse Lady Gaga n’a d’ailleurs pas caché son enthousiasme face à cette possibilité sur Twitter : "Oprah présidente ? Elle a ma voix".

Le mannequin Sara Sampaio a, elle aussi, posté un message sur les réseaux sociaux : "Chère Oprah, présente-toi aux élections s’il-te-plait !". Même l’actrice Meryl Streep a donné son avis au Washington Post : "J’aimerais qu’elle se présente. Je ne crois pas qu'elle en avait l'intention, mais maintenant, elle n'a plus le choix." Et selon le site d’information CNN, la femme d’affaire ne serait pas contre l’idée de tenter l’expérience. Des amis proches d’Oprah auraient confié au média qu’elle serait actuellement en train "d’y réfléchir sérieusement".

Cependant, certains médias étrangers voient cette éventualité comme une mauvaise idée. "Pouvons-nous laisser les célébrités être des célébrités ? Ou, pour le dire un peu plus clairement, n'avons-nous rien appris de Donald Trump ? (...) Etre une femme 'inspirante' ne veut pas dire que l’on doit se présenter à la présidence. Nous n'avons pas besoin de politiciens 'inspirants', nous avons besoin de gens qui ont de réelles expériences en politique", peut-on lire sur le site de Vice. "Oprah n'est pas la maman de l'Amérique; s'il vous plaît ne lui demandez pas de nettoyer les conneries d’un président blanc", déclare The Root. Quant à Donald Trump, en 1999, il avait déclaré qu’il verrait bien Oprah Winfrey comme Vice-Présidente. 


Ava Skoupsky

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus